Archive for janvier 2006|Monthly archive page

Demande acceptée.

          Je me lève une deuxième fois ce matin, la première étant pour aller boxer très tôt avec mon client Rudy, belle intensité mon homme ce matin. Donc, après maints rêves, je me lance dans la douche, je ne fonctionne pas du tout sans ma douche matinale, un vrai zombie.

 

            C’est en me lavant les cheveux que je fais une demande à l’univers: amenez-moi un travail le plus tôt possible pour me faire un peu d’argent rapide. Paf! 15 min plus tard, après mon bagel et mon gruau, voilà Kat qui m’appelle et qui a besoin d’une aide urgente à son boulot cet après-midi et demain matin pour remplir un contrat qui devait être remis évidemment hier! Demande acceptée! Aussi simple que ça, merci. Argent facile, non pas si facile que ça, petit travail physique à me défoncer le bas du dos et avoir les deux yeux dans le même trou par après! Et voilà. Merci mon dieu.  

410543-259784-thumbnail.jpgVolcan Haleakala, Maui, HI 

           Changement de sujet, revirement total de situation dans le loft. Mathieu reste lorsque tout le monde croit qu’il est "out". Je me doutais bien que quelque chose comme ça allait se passer, ce colosse sera trop pissant dans le loft, bonne décision.

            Un texte inspirant, réflexif, comme je les aime. Merci Françoise. Bonne nuit.

planètefrancoise, Impossible?

 

Publicités

Gros samedi, dimanche léger

          Samedi, lever 6am. Direction avec quelques amis: Domaine Bazinet, Ste-Émily-de-L’énergie. Objet: pêche à la truite. Résultat: O poissons. Consolation: 6 truites gracieusement données par la réceptionniste qui trouvait que l’on faisait pitié. Mais quel paysage, quel plaisir.

logo1.jpg 

           Souper en bonne compagnie. Le Don Cardinale, quel chef. Merci mon homme! Ensuite soirée de patinage qui tombe à l’eau pour cause de glace pas patinable, fin de soirée autour de bières et de blagues, parfaite consolation encore. Dodo bien tard accompagné de rêves bien explicites, comme à l’habitude.

            Dimanche, lever 11am. Troublé par mes images nocturnes. Le moral est bizzare, aucune idée pourquoi. De ces matins oû je me lève pas du monde, par chance, pas personne qui est là pour en subir les conséquences. Bon déjeuner et va pousser des poids au gym. 2006 sera une excellente année sur le plan physique, je reprends vite la routine après ce retour, et mon corps réponds très bien. Je crois que je vais dépasser sur tous les pans les résultats de tout ce que j’ai fait jusqu’à maintenant. Rencontre au gym d’une connaissance de longue date, sûrement quelqu’une qui m’amènera de la clientèle, j’en suis certain. Elle m’a rappellé qui j’étais il y a quelques années, et voilà que je me suis souvenu que je suis mon chemin depuis toutes ces années, déjà en ce temps j’étais proche de moi-même.  

            En après-midi, rencontre avec Alex Pace, mon comparse de voyage passé. Remémore quelques souvenirs, et je me rends compte comment c’est beau le Qc. et Mtl.

           Business avec mon chum qui a son gym à St-Rémi, Cardiotonik. Je ferai quelques heures là-bas pour quelques temps. J’aime bien ce gym, simple et chaleureux, ambiance relaxe et la clientèle est formidable.
 

            Le reste de la journée, je me délecte de la tv. Finale de tennis à RDS. Federer démontre encore sa supériorité. Écoute de Loft Story, j’aime bien les "reality shows". J’aime voir tous ces gens, derrière ces caméras, comme des rats en laboratoire, scrutés, épiés. Voir l’évolution des évènements. Les blogues, ce n’est qu’en partie une suite des ces émissions. Écoute Tout le monde en parle.  Normand  L’Amour est trop pissant.  Martin Matte, trop drôle, j’adore cet humoriste. Bonne nuit. Une semaine d’action et de rebondissements qui s’en viennent, j’ai quelques plans en tête. Toujours saisir le plus d’opportunités pour mon entreprise.
 

J'adore la vie, la vie m'adore.

          Ce matin, séance de boxe intense avec mon client Rudy, à 6hre am. Le pire est que j’adore me lever tôt pour mes clients. Sur la route, c’est tellement plus tranquille à cette heure, et ça me donne la chance de voir le lever du soleil sur la rive-sud, et quel lever ce matin, je ne croyais pas voir ces couleurs proches du centre-ville.

      Toute la journée, j’ai mis mes énergies sur la partie professionnelle de mon site, qui sera en vigueur probablement au milieu de la semaine prochaine. J’adore faire ça, c’est un travail beaucoup plus créatif que ce que je suis habitué de faire, et ça fais du bien de créer et de prendre le temps de réfléchir à ce que je veux mettre, quelque chose qui me ressemble, mais en même temps qui va plaire au public. Et j’ai surtout hâte de le dévoiler.      

           J’ai aussi déterminer en partie les photos de mon voyage à Maui que je vais diffuser ici sur le net, c’est pour très bientôt.

         Souper ce soir avec mon frêre, je suis heureux de cela. Depuis plusieurs mois, mon frêre de 3 ans mon cadet, nous nous sommes beaucoup plus rapproché, et j’adore ce mec, quel cuisinier, talent que je suis bien loin d’avoir développer, ça viendra, ça viendra…

         Et quoi de mieux que se perdre 1hre chez Archambeault, à écouter de la musique inconnue, m’imaginer dans mon prochain loft au centre-ville, rempli d’albums de musique et une bibliothèque pleine de livres. Il y a tellement de livres, c’est incroyable, et j’affectionne tout particulièrement la littérature québécoise. Je n’aurai jamais assez de toute une vie pour tous les lire. Je me dis la même chose pour les filles! Et ça c’est juste pour les filles de Montréal! Ce que j’avais hâte de me procurer en revenant de mon périple au beau milieu de Pacifique était l’album d’Ariane Moffat, j’adore cette fille, je suis aller la voir au tournage de son DVD à la station C, et j’ai écouté son premier album Aquanaute des millions de fois. J’ai bien hâte de voir son deuxième, mais pas la peine, je suis déjà vendu!

0064027119220.jpg 

 
          Demain, la pêche à la truite. Première fois de ma vie, j’ai tout à fait l’air d’un pêcheur, moi. Attention, le gars de bois né s’en vient! Et c’est sûr que j’aurai des photos, mon père me prête son appareil depuis le bris du mien, thanks Pops.
 

J’adore la vie, la vie m’adore.

          Ce matin, séance de boxe intense avec mon client Rudy, à 6hre am. Le pire est que j’adore me lever tôt pour mes clients. Sur la route, c’est tellement plus tranquille à cette heure, et ça me donne la chance de voir le lever du soleil sur la rive-sud, et quel lever ce matin, je ne croyais pas voir ces couleurs proches du centre-ville.

      Toute la journée, j’ai mis mes énergies sur la partie professionnelle de mon site, qui sera en vigueur probablement au milieu de la semaine prochaine. J’adore faire ça, c’est un travail beaucoup plus créatif que ce que je suis habitué de faire, et ça fais du bien de créer et de prendre le temps de réfléchir à ce que je veux mettre, quelque chose qui me ressemble, mais en même temps qui va plaire au public. Et j’ai surtout hâte de le dévoiler.      

           J’ai aussi déterminer en partie les photos de mon voyage à Maui que je vais diffuser ici sur le net, c’est pour très bientôt.

         Souper ce soir avec mon frêre, je suis heureux de cela. Depuis plusieurs mois, mon frêre de 3 ans mon cadet, nous nous sommes beaucoup plus rapproché, et j’adore ce mec, quel cuisinier, talent que je suis bien loin d’avoir développer, ça viendra, ça viendra…

         Et quoi de mieux que se perdre 1hre chez Archambeault, à écouter de la musique inconnue, m’imaginer dans mon prochain loft au centre-ville, rempli d’albums de musique et une bibliothèque pleine de livres. Il y a tellement de livres, c’est incroyable, et j’affectionne tout particulièrement la littérature québécoise. Je n’aurai jamais assez de toute une vie pour tous les lire. Je me dis la même chose pour les filles! Et ça c’est juste pour les filles de Montréal! Ce que j’avais hâte de me procurer en revenant de mon périple au beau milieu de Pacifique était l’album d’Ariane Moffat, j’adore cette fille, je suis aller la voir au tournage de son DVD à la station C, et j’ai écouté son premier album Aquanaute des millions de fois. J’ai bien hâte de voir son deuxième, mais pas la peine, je suis déjà vendu!

0064027119220.jpg 

 
          Demain, la pêche à la truite. Première fois de ma vie, j’ai tout à fait l’air d’un pêcheur, moi. Attention, le gars de bois né s’en vient! Et c’est sûr que j’aurai des photos, mon père me prête son appareil depuis le bris du mien, thanks Pops.
 

Entre amis.

          Hier soir, 5 à 7 qui s’est terminé finalement bien tard…Que de plaisir de passer du temps en bonne compagnie, au côté des gens les plus chers à mes yeux. Retour vers les vieilles amitiés, nouvelles rencontres… Et quelles nouvelles rencontres! Probablement quelqu’une qui sera dans les parages pour les prochains  temps… pas pour moi, mais surtout pour mon meilleur chum, il a en suer un coup pour celle-là ces derniers mois. Tu le mérites mon homme.

           Business pour moi, je passe mes cartes d’affaires, je travaille sur la venue de nouvelles pages sur ce site qui sera consacrée à mon entreprise en entraînement à domicile. J’ai le contrôle, c’est bien, mais je dois aussi me botter le derrière à fond, personne ne le fera à ma place. C’est facile de procrastiner, parlez-en à Matthieu Simard, le Procrastinator.

         À plus.
 

Mordre la neige.

Pas moi!         410543-256465-thumbnail.jpg

            La partie la plus excitante de ma journée fut certe ma soirée, oû toute la journée je n’ai fait qu’attendre ce moment avec impatience. Je me suis élancé, après le surf sur les vagues, sur les pentes de ski au Mont Avila sur les reines de La Bombe, ma planche de carving Sims. C’est fou comment cette planche, qui vient tout juste d’avoir eu une mise au point chez Denis Robert à St-Sauveur, est comme un scalpel sur la neige. Mon meilleur pote acclame ces planches les F1 de la glisse, et je le supporte dans ses dires. Et bizzaremment, sur les pentes, bien des gens m’ont posés des questions sur cette discipline, et je leur répondais avec passion les yeux tous brillants!  

           Alors, après un gros repas de pâtes, toute la soirée, je filais à vive allure. Et pour moi, les blocs de 4hres, c’est bien trop. 2hres de descentes et j’ai atteint mon sommet de contrôle et de performance, et à ce moment, mes muscles se fatiguent énormément. Et pour ceux qui font du carving le savent, les erreurs ne pardonnent pas, il faut que je sois vigilant à chaque virage, sinon le poteau de la remonte-pente peut se  ramasser assez vite dans mes dents!

            Je ne sais pas pourquoi, mais ce soir, je me suis vite rendu à un contrôle de ma glisse qu’il y a longtemps que je n’ai pas senti. Peut-être les conditions parfaites, peut-être la planche qui était en parfait état, ou tout simplement que j’étais dans la zone. Cette zone oû le focus est à son apogé, les pensées sont seulement dirigées sur la tâche et le plaisir est totalement intrinsèque. Et encore aucune idée pourquoi, mais généralement, je me laisse aller surtout sur les virages prononcés, oû mon corps est paralèlle au sol et le touche, mais ce soir je me laissais descendre beaucoup plus vite qu’à l’ordinaire en y prenant un malin plaisir de vitesse et penant le maximum d’espace possible sur le piste, comme si je descendais pour une médaille. Pas besoin d’ajouter que mon coeur devait battre en fin de parcours à 180 battements par minute, et que l’acide lactique dans mes cuisses m’amenaient quasiment les larmes à l’oeil. Voilà. Quel plaisir, j’ai déjà hâte à la prochaine fois!

         Demain, entraînement en salle, en passant, une partie de ce site sera bientôt dédié uniquement à ma passion principale, l’entraînement physique, beaucoup de surprises s’en viennent…

         Pour ceux qui aiment lire les blogues, mais surtout ceux des gens qui ont bien des histoires à raconter, et pour qui la vie les passionne, je vous invite à lire ma jumelle spirituelle, Françoise, qui présentement se situe et vit avec son chum en Allemagne. Une fille que j’adore et que je j’affectionne particulièrement. À bientôt Fran-fran, je t’embrasse.
 

Entre gars!

          Hier, une journée remplie d’émotion, comme je m’attendais. Premièrement, tout commence avec une séance de discussion et d’ententes sur une nouvelle formule d’entraînement avec un top client, un qui est prêt à se défoncer la tronche pour atteindre ses objectifs. Je me suis levé vers 4hre30 am, c’est tôt pour partir une journée, mais ça partie de mon travail, tout est tranquille à cette heure, c’est bien.   

           Ensuite, funérailles de mon ami Daniel, je n’ai jamais vu autant de monde pour assister à un au-revoir de quelqu’un. La moitié de la foule n’a pu s’asseoir. Et cette  occasion était pour moi de revoir des gens que je n’ai pas rencontrés depuis belle lurette. Drôle de circonstance pour des retrouvailles, mais dans mon cas c’est parfait ainsi.

        Top_Image.jpg

            En après-midi, visite du Salon de l’Auto 06, que je conseille à tous. Il est très beau et bien divisé, le design des environnements automobile est joli. Parfait en après-midi, il y avait pas trop de monde, et mon chum J-F regarde pour une prochaine voiture, son oeil s’est surtout arrêté sur la Golf GTI 06, incroyable, je l’adore aussi, mais son choix final sera sûrement la Mazda 3 berline sport. On verra bien, c’est une des voitures meilleure rapport qualité/prix.

410543-256088-thumbnail.jpg pho_gallery_M3S_ext1.jpg

 

           Et à cette occasion du salon, timing de fou, comme souvent il m’en arrive, je croise une fille qui à mes yeux est une incroyable rencontre dans ma vie, et je crois que c’est réciproque, ‘" you rule, girl"!

 

               En soirée, partie de poker avec les boys. De mon côté, c’était mon baptème, je n’avais jamais joué avant, malgré que je regardais bien à TSN les mondiaux de Poker, sans jamais rien y comprendre. Et bien, j’ai adoré, je crois que je m’en suis bien sorti pour un débutant, sans gain par-contre. Mais, il y a quand même cette adrénaline lorsque j’ai fais de bon coup. Mon coup de mort a été lorsque J-F a  sorti une main pleine sur ma suite de couleur! J’étais sûr de l’avoir.
 

Bien chill. Bien chill.

             La terre se remet à tourner. Comme si elle n’avait jamais arrêtée. Comme si tout ce qu’ il y a comme images dans ma tête ne fut qu’un rêve. Je ne vis que dans un rêve. Pourquoi se casser la tête avec mes histoires, si ma supposée réalité n’est qu’une illusion, que mon mental me fait croire à une réalité. Ce temps passé à l’extérieur  a volé en un éclair, comme si je n’étais jamais partis, comme si une longue nuit s’était écoulée. À rêver à toutes ces étoiles dans le ciel, à ces couchers de soleil…Tout n’est qu’illusion.

                                           410543-254989-thumbnail.jpgJe suis amateur de sports extrêmes, et la planche à neige est un de mes sports depuis plus de 10ans. Je suis allé porter ma planche se refaire une beauté, qui sera ensuite gravement utilisée sur les pentes dès demain, si mon horaire de la journée me le permet.

            Grosse journée demain, qui sera probablement forte en émotion, une grande personne n’est plus, depuis mercredi passé, bon retour mon Dean. Un ancien, mais influant pour moi et bien du monde, dirigeant d’entreprise, celui qui m’a donné ma chance dans l’entraînement et l’industrie de la santé, est décédé mercredi passé d’un cancer. Demain, 11hre, les funérailles, qui sera en même temps des retrouvailles d’ancien collègues de travail. Ce sera bien de revoir ces gens, tous ces gens avec qui j’ai adoré vivre une bonne partie de mon temps plus jeune. Dors bien Daniel.

         Aujourd’hui, remise en partie du décalage, dodo solide, et beaucoup de rêves, comme à l’habitude. J’ai rêvé à 2 reprises que je sauvais quelqu’un, dont une des 2 personnes étaient ma mère, d’une chute en bas d’un building. Je me demande bien la signification. Je suis en train de rattraper une partie de moi-même, peut-être quelque chose dont je n’avais pas porté attention auparavant.

         Étrangement, à la tv en ce moment, des images de surf, dont une des filles vit à Maui. Étrange.

        Pour me remettre dans le bain de la glisse hivernale, j’ai lu  Skipresse, une revue dont je lis chaque impressioncover.jpg depuis bien années.

         Contact avec plusieurs de mes amis, par mails ou par téléphone, mais mon enthousiasme n’est pas à son max par-contre, le sourire n’est pas aussi radieux qu’à l’habitude.

         Les sports font une grosse partie de ma vie, et surtout les sensations fortes, alors les 3 objectifs sportifs que j’ai en tête est d’aller me défoncer sur les pentes avec ma planche de carving, aller pousser des gros poids au gym, malgré que la force a probablement diminuée. De ce fait, j’ai discuté avec mon partenaire de training, Frank the Tank, pour voir si nous pouvions se pousser mutuellement pour les prochains temps. Et évidemment, j’ai bien hâte d’aller frapper des balles de tennis, probablement que je vais retourner dans la ligue au Parc Jarry prochainement.

         Et je regardais cet après-midi le Grand Chelem de tennis australien, il est fou ce Federer, quel incroyable athlète! Et ce soir, j’ai écouté Fear Factor, j’adore cette émission, surtout la qualité de choix des compétitrices!
410543-254987-thumbnail.jpg 

 

I'm back.

          I’m back. Je me remets de mes esprits. Je me donne le temps de digèrer le tout, sans savoir vraiment ce qui se passera dans la prochaine semaine. Mes plans sont assez précis, remettre mes projets d’entreprise en marche, rebâtir ma clientèle, et souhaiter que tous ceux avec qui j’ai eu ces moments privilégiés soient enthousiastes à reprendre la routine de l’entraînement. J’ai déjà quelques réponses positives de quelques-uns. J’ai hâte. C’est ce que j’aime faire.   

        Les amis et la famille, chérir ces gens autour de moi, leur permettre  de prendre de brêves vacances à travers cette aventure. Partager cette joie de vivre qui m’anime.

         I’m back. Mais je me sens partout en même temps, une amie nomme cette appartenance à ce monde, être de l’univers. 
 

I’m back.

          I’m back. Je me remets de mes esprits. Je me donne le temps de digèrer le tout, sans savoir vraiment ce qui se passera dans la prochaine semaine. Mes plans sont assez précis, remettre mes projets d’entreprise en marche, rebâtir ma clientèle, et souhaiter que tous ceux avec qui j’ai eu ces moments privilégiés soient enthousiastes à reprendre la routine de l’entraînement. J’ai déjà quelques réponses positives de quelques-uns. J’ai hâte. C’est ce que j’aime faire.   

        Les amis et la famille, chérir ces gens autour de moi, leur permettre  de prendre de brêves vacances à travers cette aventure. Partager cette joie de vivre qui m’anime.

         I’m back. Mais je me sens partout en même temps, une amie nomme cette appartenance à ce monde, être de l’univers.