Archive for octobre 2006|Monthly archive page

Un coeur de boeuf.

          Certains ont recours à la chirurgie seulement dans un but esthétique et purement superficiel, pour se redorer l’image de soi. D’autres y ont recours dans le simple but de survivre, pour apprécier la vie avec un nouveau coeur.

           Courage mec.
 

L' homme… la bête.

          L’homme, par défaut, ou par naissance, ce qui pour certains peut vouloir dire la même chose (haha), a réellement l’instinct du chasseur en lui. Il peut être réprimé, soumis, rabattu, amoindri ou refoulé, tôt ou tard, la bête refera surface…
 
             
 

L’ homme… la bête.

          L’homme, par défaut, ou par naissance, ce qui pour certains peut vouloir dire la même chose (haha), a réellement l’instinct du chasseur en lui. Il peut être réprimé, soumis, rabattu, amoindri ou refoulé, tôt ou tard, la bête refera surface…
 
             
 

Réflexion…

          Des fois, j’ai cette impression d’avoir accès, d’avoir la liberté et la possibilité à de l’information, des connaissances ou même à quelques vérités que ce soit, mais sans jamais être capable de saisir, fermer le poing sur, pas même effleurer. Ça fait chier, ça.

         Avoir des rêves démesurés, mais des attentes modérées. (Grégory Charles, Tout le monde en parle, ce soir)

Réflexion…

Foncer, sans jamais s’arrêter.
Courir, sans jamais perdre pied.
Vivre, sans jamais respirer.
Penser, sans jamais réfléchir.
Stresser, sans jamais relaxer.
S’arrêter, sans jamais réellement s’arrêter.
Stopper, sans jamais regarder.

Respirer, vivre et regarder, sans pensée. 

 

Faut faire sortir le méchant!

          Depuis maintenant quelques mois déjà, j’en ai appris énormément sur moi-même, ou plutôt j’en apprends énormément sur moi-même! Parce que je ne sais pas encore qu’est-ce que je suis en train d’apprendre et de connaître sur moi-même! Beaucoup de questions émergent soudainement. Pourquoi tout ce tralala, en vaut-il vraiment la chandelle de se trimbaler toutes ces questions dans le coco? Mais pourquoi faire cela ainsi?

           À chaque savoureuse douche, je me demande si j’en sortirai comme un nouvel homme… bien propre. Comme si c’était de la saleté que je décrasse de mon âme… mes démons intérieurs qui refont surface. Comme s’il faut que je sorte le méchant d’en dedans! Peut-être que c’est pour cette raison que je me sens si méchant, il est à fleur de peau de moi, tout prêt, aux aguets, fier de montrer ses griffes et de rugir. Raggghhh!