Saturday night.

    Samedi soir passé. J’étais sur la "guest-list" pour le Roxy, mais ma soirée s’est avérée bien différement de ce que je pensais.

    En soirée, j’avais un souper mondain où je devais m’afficher. Et aussi mon autre copain-entraîneur que j’ai rencontré à la pêche. C’est un mec, beau bonhomme en passant pour les demoiselles, qui sort beaucoup depuis qu’il respire le célibat. La classique.

    Alors, il m’invite à le suivre dans sa soirée. C’est probablement la meilleure personne pour moi pour me permettre de connaître du nouveau monde rapidement. Il est un animal-sociable. Il est partout, connait tout le monde. Parfait.

    Alors, avant de partir pour notre boom, il me fait le tour guidé des bars populaires en ville. Comme à Montréal ou presque, ils sont tous un à côté de l’autre.

    Ensuite, on se présente où deux de ces amis, un couple, termine leur repas. Un resto style L’avenue. Mais sans le savoir, la fille me disait tellement quelque chose. Et j’ai une mémoire des gens phénoménale, mais je savais que je ne la connaissais pas personnellement.

    Alors plusieurs minutes passent, et ce mec commencent à me questionner sur un show québécois, parce qu’il me dit que ça blonde en faisait parti. Jusque là, rien ne clique dans ma tête. Mais au même instant, la fille en question, en passant d’une magnifique beauté, et bien roulée, me radotte le nom Mado, d’un "midget", en français trop cassé et le titre de l’émission. Je ne comprends rien, la fait répéter et je commence à faire des liens.

    Oh mon dieu… mes yeux se remplissent de lumière et l’émotion drastiquement monte en moi. Je capote et me renverse quasiment sur le dos. L’émission même, à Musimax, je l’ai vu au complet, les 13 épisodes, et même en reprise. Je suis probablement le seul au Québec, et un de mes potes à de rares occasions, à avoir suivi cette piètre émission, mais qui me faisait tellement rire.

    La vie des gens pas ordinaires! Et la fille en question était la danseuse, celle qui était tellement souple et agile sur le poteau. Je capotais, je jubilais… et je bavais un peu aussi…

    Tammy Morris, son nom. Une chic fille en plus.

    Alors, toute la soirée, avec elle, une autre dans son genre, son copain et mon pote entraîneur, à avoir bien du plaisir arrosé, sous une musique "house" excellente. Et bien des filles autour aussi là-bas. Ce mec connaissait tellement de monde, facile ensuite de rentrer dans le cercle. Il me présentait comme son copain de Montréal, et je crois que ça passait vraiment bien.

    Sans vraiment m’en rendre compte, il riait beaucoup de mes blagues… ou de moi. Mais on sait comment je n’ai aucune inhibition et susceptibilité. Le "frenchie" est devenu mon surnom.

Tammy en action, dans le show, pour ceux qui ne savait pas, mais aussi pour se rincer les yeux. Attention à vos enfants, votre jugement est conseillé.  

Publicités

7 comments so far

  1. pupuce24 on

    Moi aussi j’ai regardé cette émission!!! Elle a sincèrement l’air d’une chic fille en vraie, malgré le métier qu’elle fait!! Elle ne semble pas être une blonde pétasse.. Du moins, elle semble avoir un cerveau!

  2. Nick on

    en brunette c’est une top bombe cette meuf

  3. dean on

    Pupuce: C’est exactement ce que je me disais, une fille super avec un cerveau. Elle est vraiment bien. Et je l’ai bien fait rire avec mes niaiseries. Nous avons bien discutés aussi, j’ai trouvé ça nice. Nick: Comment tu savais qu’elle est brune maintenant? Ou c’est un guess? Mais, oui, c’est une bombe. Et son autre amie, blonde seins refaits, une moto… Tu vois le genre? Et y’a même un gars qui nous a arrêté dans la rue en fin de soirée pour nous dire que l’on était avec les plus hots chicks de la ville! Bon, y’a peut-être dit ça à L,autre coin rue aussi… mais bon. :))

  4. BeachBoy on

    j’peux pas voir le video d’la job 😦

  5. dean on

    Beach: Dommage, tu manques queque chose. Attends à la maison ce soir. ;))

  6. Petite Fraise on

    Moi, j’avais vu la Mélanie de cette émission en personne… Ich… Cet exhibitionnisme et ce besoin d’attention font peur. 😦

  7. dean on

    Mélanie, c’est pas celle de Loft Story? Elle c’est un cas d’internat!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :