Ed Hardy et la contravention de lumière rouge sur roulettes.

je procrastinais là-dessus. Ma contravention pour avoir traverser une lumière rouge en skateboard, à Los Angeles. Faut le faire quand même.

Je devais me présenter en court. En fait, plutôt au guichet de la court. Sans savoir combien ça allait me coûter. Les cibo?%$ ne l’indiquent pas sur le papier.
ticket2.jpg

Je me présente hier, une ligne tellement longue, je rebrousse chemin aussitôt. Je reviens aujourd’hui, la même longueur, sauf plus de guichets ouverts, dieu merci.

40 minutes d’attentes, pour me rendre compte, dans la file, que l’on peut payer par internet, première option. Et deuxième option, une boîte dans un coin, pour payer rapidement en déposant le montant et la contravention. Bravo. Je ne pouvais pas voir ça avant? J’arrivais au bout.

J’ai retiré 80$ du guichet, en me rappelant l’impossibilité qu’une contravention piétonnière (skateboard, pareil) n’allait pas me coûter plus que 50$. À Montréal, c’est quoi? 37$?

123$! J’ai sursauté. (Au moins, le dollar canadien est plus fort, j’ai souri en coin.) Y’a fallu que je retourne retiré de l’argent, évidemment.

Le seul commentaire du gars qui s’occupe de mon cas: »Canadian? Free health… »

Gratuit, c’est ce que tu penses, viens voir nos taxes et tu comprendras.

@@@@

J’achète toujours un produit parce que je suis en amour avec. Je n’achète pas par besoin, je n’ai pas besoin de grand chose, j’achète quand j’aime, et que j’ai envie du produit.

Et je suis tombé en amour avec les vêtements Ed Hardy.

L’histoire débute il y a longtemps, Don Ed Hardy est un artiste tattoueur. En 2002, il se fait approcher par une compagnie pour designer des vêtements avec son style. La suite, on peut la voir venir, un succès. Les célébrités embrassent (sûrement gratuitement) les tissus Ed Hardy.

Les designs sont géniaux, vintage tattoo, les tissus sont confortables et se portent très bien.

Ces lignes sont dans la gamme des Von Dutch (leur ancien designer en chef est maintenant chez Ed Hardy) Diesel, Energie, sur lesquels je trippent aussi (un peu moins Von Dutch), mais que pour l’instant, je ne me permets pas de porter encore, budget impose. Mais je ne pouvais sortir de cette ville sans me procurer un de ces t-shirts Ed Hardy.
edhardy1.jpg

Par la bande, mon frère cadet adoré, qui est plus fashionata que moi, mérite bien le sien aussi, bien choisi avec attention.

Je me permets un secret, j’adore magasiner. Pour moi, et encore plus pour mes gens chers autour de moi, et encore encore plus pour les filles que j’aiment (aimer au sens large, mais aussi au sens propre). J’aime les gâter, pour la seule et unique raison qu’elles existent dans ma vie.

6 comments so far

  1. Mél on

    You look just like your brother on this picture!!!

  2. franfranaberlin on

    j’adooooooooore Christian Audigier!!

  3. b3tty on

    Pas mal hot ton t-shirt, mais il y a pas juste le t-shirt qui est hot😉

  4. themean on

    Mél: Je le prends comme un compliment, mon frère parait bien en svp.

    Franfran: Tu connais!!? Nice, tu aimes aussi. À Berlin, ça pogne?

    b3tty: Euh… merci.

  5. franfranaberlin on

    ouais, à Berlin le monde adore ses trucs… en fait, je crois que ca a commencé parce que Heidi Klum, la top model allemande porte beaucoup ses trucs, et elle fait l’émission « Germany’s Next Top Model » et dans une de ses émissions, les filles avaient un challenge à faire avec Christian Audigier, justement…

  6. themean on

    humm… cool. Thanks.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :