L’humain et la fourmis.

Étendu sur ma chaise, le regard au loin, observant le ciel et la mer, une fourmis passa devant mes yeux.

Elle devait faire son travail de fourmis je suppose.

À ce moment, je lui ai dit: »Si tu n’es pas là, je ne suis pas là. »

Une si petite chose disparait, et je disparais aussi.

2 comments so far

  1. Douce Gen on

    Plus petit que soi, surprenant pour les prises de conscience….petite fourmi à justement fait son travail de fourmi, mais pas exactement celui auquel nous penserions….

  2. Dean on

    Je me demandais bien ce qu’elle faisait cette fourmis.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :