Un de mes rêves les plus fou.

Je me suis réveillé en plein milieu de la nuit, vendredi matin. À 4h44 am pour être plus précis. Évidemment, parce que je ne voulais pas manquer mon alarme pour 6h00 am.

J’ai fait un de ces rêves les plus fou. Tellement plus intéressant que la normale, et dieu sait que ma normale est loin d’être normal. Digne d’un film d’action, l’excitation était à son comble.

Ça commence où je faisais une course de voiture contre un noir. Il avait une Acura NSX et moi, j’avais une vieille Volvo familliale. Et qui a gagné? Moi, mais aucune idée comment.

Alors le prix de ma victoire était sa voiture sport de luxe, rien de moins. Mais juste au moment où je prends le volant, la police part à mes trousses.

Je conduis comme un pilote de F1 cette bombe à travers les rues de la ville, dans la nuit. La voiture dérape, je garde le contrôle. Je me sens puissant.

Mon rêve déboule et je me retrouve dans le parking souterrain d’un hôtel. Quelques secondes plus tard, je suis à la course, la police toujours à mes trousses.

Par coïncidence, je croise deux autres noirs dans les escaliers à toute vitesse. Ils viennent de dérober trois rubis blancs transparents d’une grosseur d’un oeuf environ. Par mégarde, les rubis glissent de leurs mains, virevoltent dans les airs, et avec mes multiples talents corporels, je réussis, tout en descendant les marches, à les attraper au vol et me les foutre dans mes poches de kangourou, non sans difficulté.

Ensuite, une filles est à mes trousses. Blonde, petite, jolie, elle me coure après pour je ne sais quelle raison. Probablement les bijoux, les filles ne veulent que ça.

Je réussis à la semer, mais un autre homme saute par-dessus une clôture pour m’aggriper. En une fraction de seconde, je remarque que le gars est Guillaume Lemay-Thivierge(?). Mais lorsqu’il est en plein vol, je réussis à lui empoigner le chandail et le jeter sur le dos. Voilà, bien fait.

Mais il ne déroge pas, il est à ma poursuite. Mais plus tard, je découvre qu’il est de mon côté, un ami.

Ainsi, nous nous retrouvons dans un magasin de photo, j’ai toujours les bijoux dans mes poches et sait que ça vaut de millions, Je les caresse dans ma poche. Et au même moment, un gros homme sort de derrière du comptoir, et cherche un film 35mm, des photos prises qui sont importantes. Mais il ne les trouve pas.

Et pour une raison obscure, je mets ma main dans ma poche, et trouve le film tant convoité. Je me suis senti comme un héros. Et riche en plus.

3 comments so far

  1. Yano on

    Ta mère t’as jamais dit de ne pas manger une pomme avant de te coucher?

    Méchant rêve capoté, bien raconté!

    Joyeuses fêtes Dean.

  2. Petite Fraise on

    Ouin… Ok, j’y vais d’une interprétation hautement non-scientifique et purement subjective… Ta vie, tu la mènes à la vitesse de l’éclair et tu réussis toujours à surmonter les obstacles. En plus, tu t’en sens grandi et gagnant.😉
    Joyeuses Fêtes et à bientôt!😉

  3. themean on

    Yano: Haha! C’est peut-être ça… J’ai mangé avant de Pringles… Maudite Pringles… Heureuses et juteuses fêtes à toi aussi mec!

    PF: Haha!! Nice!! C’est un peu l’interprétation que j’ai faite aussi. Tu es pas mal bonne…😉 Joyeuses Fêtes!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :