Quatrième phase de mon tattoo.

(Les autres phases ici.)

Samedi après-midi, en fait c’était le matin. 11:00am, je ne pouvais pas croire en me levant ce matin, que j’allais m’infliger ce mal. Déjeuner, et ensuite assis sur une chaise, à se faire écorcher le bras, ça n’avait pas de sens.

J’ai dormi 11 heures, entre vendredi soir et samedi matin. En partie à cause de mes vols en avion, le décalage, pas de sommeil la nuit d’avant et le bandage de ma séance de la veille. Je devais le garder toute la nuit, question de bien faire pénétrer la couleur. Et dormir ainsi, ce n’est pas ce qui est des plus agréable.

Alors, finalement, tout a bien été. 4 heures de tattouage passées, l’eau près du coude est maintenant terminée (je crois), et nous avons ajouté de l’ombrage au corbeau, mais ce n’est que le début de cet ombrage.

tattoo11.jpgtattoo2.jpgtattoo3.jpg

(Et je peux dire franchement, sans subjectivité non, qu’il est 100 fois plus beau en vrai.)

Je croyais finir ce tattoo ce weekend. En fait non, je le savais intérieurement que je n’allais pas le finir. En voyant tout ce travail, et tous les détails, il était impossible de le terminer. Et Joshua, et moi, voulons que ce soit la meilleure pièce jamais vue. Le budget n’est pas un problème, le temps non plus. La tolérance à la douleur? Je crois que j’aime ça…

Joshua m’a dit que si ce n’est pas sa préférée, cette pièce est dans son top de ses tattoos préférés. Et moi, tout ce que je veux de ce tattoo? Qu’il soit le plus incroyable, que je n’existe plus, que je sois dans l’ombre de mon tattoo, que les gens m’invitent à des fêtes seulement pour mon tattoo, que les filles veulent sortir avec moi seulement parce mon bras est une oeuvre d’art. Et à ce moment, je dirai : « Mais moi, je suis là…? J’existe? » Et j’irai pleurer les dieux de m’avoir affligé ce sortilège.

Enfin, il reste au moins deux autres séances. Quand? Seul dieu le sait. Mais j’ai confiance. Je retournerai peut-être plus vite que je pense à Vancouver.

Jusqu’à maintenant, j’ai investit dans ce tattoo plus de 14 heures de travail, et plus de 1400$ aussi. Quand on dit investissement. Et il reste au moins 6-7 heures à faire.

Mais, je ne le vois pas vraiment parce que je le fais, mais de l’extérieur, je me suis déplacé de Montréal à Vancouver, que pour cela. Certaines gens ne le croyaient même pas. Et mon tattoueur n’en fut que flatté.

Quand on dit que l’on ne sait jamais ce que la vie nous offre et nous réserve.

4 comments so far

  1. MissPrincesse on

    Il est tout simplement magnifique! Waw! Il te vas vraiment bien, ton tatoueur est vraiment talentueux.

  2. themean on

    Ouais, mets en!! Et j’ai hâte de voir le tien! Je te souhaite qu’elle soit malade! En fait, non, je le sais que la tienne va être écoeurante!🙂

  3. […] mon tattoo. Il me reste un espace à l’intérieur du biceps qui ne sera pas remplie initialement… Je […]

  4. […] Cinquième phase de mon tattoo. Posted 30 mars 2008 (Les autres phases ici.) […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :