Les Lavigueur, la vraie histoire.

(Pour lire mes critiques des autres épisodes, ici.)

Les seuls moment où je n’avais plus envie de pleurer, c’est aux annonces publicitaires pour écouter les Canadiens à RDS. Encore 30 minutes plus tard, je suis toujours aussi ébranlé.

L’émission parle d’elle-même, plus besoin d’en faire la critique. C’est une merveille de la télé. Dommage que cette série ne soit qu’en six épisodes, il n’en reste que deux. Mais ça la rend beaucoup plus riche qu’elle soit courte ainsi.

Une mention encore et toujours à Louise (Laurence LeBoeuf), qui est tout simplement délicieuse et malicieuse à la fois.

J’aime voir les réelles impressions du journaliste Gamache (Nicolas Canuel), qui est tiraillé entre son boulot et son empathie envers la famille. Et les archives du Bye Bye 86, trop drôle et tranchant en même temps. Je prédis que Dominique Michel et Michel Côté vont se faire interviewer cette semaine.

Il faut être fait fort pour ne pas se faire atteindre par toute cette polémique. Il n’y a pas n’importe qui qui peut passer au travers de ce genre d’expérience. Nous comprenons plus maintenant la tournure des horribles évènements suivants.

Pour l’intégrale du Bye Bye 86 sur les Lavigueur:

(Eh bien, c’est bien Dodo « vintage » pareil.)

1 comment so far

  1. […] Les Lavigueur déménagent, la moins vraie histoire. Posted 5 février 2008 (Pour lire mes autres critiques, ici.) […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :