Changer, accepter?

Y’a des choses qui font chier. Bien des choses qui font chier. Certaines sont de notre contrôle, d’autres vraiment pas. Beaucoup, en fait, ne le sont pas.

Mais si c’était si facile, est-ce que l’on le ferait? Si c’était si facile, est-ce que ça aurait la même valeur? Si c’était si facile, est-ce que l’on serait là, à ce même endroit qui nous arrache les cheveux de sur la tête? Est-ce l’on aimerait passer du temps avec cette personne d’amour qui ne nous dit rien, qui ne nous critique pas, qui ne nous confronte pas, qui ne nous sort pas le méchant en-dedans?

Ou est-ce que l’on doit rester là, au point où ça nous empoisonne trop? Au point où ne nous sommes plus capable de fonctionner? Plus capable de vivre, de respirer? Est-ce que l’on doit vivre avec une situation qui nous fige, qui nous rend sans vie, sans lumière, sans excitation?

C’est des questions chiantes qu’il faut se poser. Et je m’en viens bon là-dedans. Plus vite l’on prend la décision de foncer ou au contraire de ne pas s’embarquer, moins de souffrance il y aura. Faut savoir laquelle situation par exemple.

Un bref, très bref résumé de ce que l’on peut accepter et ne peut changer, ou au contraire ce qui n’est inaceptable et que l’on doit tout de suite changer. Pas demain, tout de suite.

  • Accepter, ou ce que l’on ne peut changer:

-le passé (ce qui est fait est fait)

-une personne (ce qu’elle est, elle l’est)

-ce que l’on est

-le moment présent (où l’on est maintenant)

  • Changer (anéantir, détruire, jeter, et ensuite créer) ce que l’on ne peut accepter:

-demain (créer son nouvel univers)

-un comportement, une attitude d’une personne (bémol; jeter LA personne si le comportement/attitude ne change pas, deux-trois chances, c’est suffisant)

-notre comportement, notre attitude

-notre perception

-le moment présent (où l’on est maintenant)

Voilà, j’ai simplifié. Mais l’important est là. Le moment présent y est aux deux endroits, étant donné qu’il était notre passé et devient notre futur.

À tout moment, il y a un choix, accepter ou pas, changer ou pas.

La meilleure méthode pour le savoir? L’essaie-erreur, sans réfléchir.

On réfléchit après. Et l’on ne refait plus la même erreur deux fois. Mais il faut la faire une fois au moins.

Nous sommes tous comme un enfant à chaque nouvelle situation que nous faisons face. Et un enfant apprend comment?

7 comments so far

  1. Claudine on

    Bien dit.
    Amen!

  2. pos on

    moi aussi je dis la meme chose….
    bien dit Amen!
    que c’est l’fun de voir les réactions…
    ce que je vois dans ce texte……
    c’est beaucoup de ressenti……..
    avec les années j’ai appris beaucoup plus…
    a ressentir que réfléchir…..
    parce que ce que tu ressens tu vas le vivre
    un jour…..
    plus tu réfléchis ,plus tu es mélanger……
    autrement dit, il faut que l’homme développe
    son coté féminin…….le ressenti…..
    les femmes ressentent plus que nous les choses…
    alors si on réussi a atteindre leur niveau
    dans ce domaine….c’est l’harmonie……
    me suis laisser aller,mais j’avais a dire cela
    c’est tout…..

  3. C on

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton  »sans réfléchir » !

  4. themean on

    Pos: Très d’accord. Il faut ressentir, et écouter.

    C: Sans réfléchir au moment d’agir, sinon, l’on agit pas et l’on fige…

  5. pos on

    Dean!
    tu as compris que je ne voulais pas dire
    que les femmes réféchisses pas ,au contraire…

    je voulais dire qu’en plus….elles ont un plus..
    et sans le femmes les hommes n’existerais pas….

    nous sommes tous née d’une mere…
    je déteste quand quelqu’un parle du sex faible
    ou du sex fort……
    mon dieu qu’ils ont du chemin a faire…..

    L’amour et l’harmonie son de mise entre les deux
    sexes….
    le yin et le yan,négatif positif,la nuit et le jour,la matiere et l’antimatiere,papa et maman.

    on a besoins des opposer……
    me suis laisser aller encore……
    c’est la faute de ton blog que j’adore……

  6. Douce Gen on

    Tu as bien raison, et voila la priere de la serenite utilisee par les AA, qui colle bien a cette philosophie

    Mon Dieu,
    Donnes-moi la sérénité
    D’accepter
    Les choses que je ne puis changer,
    Le courage
    De changer les choses que je peux,
    Et la sagesse
    D’en connaître la différence.

  7. dean on

    Pos: Le yin et le yang, j’aime bien. Fais plaisir pour mon blogue…

    DG: Thanks! 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :