Ikea, ma nouvelle maison.

L’histoire courte. À partir de cette semaine, j’aurai une vraie résidence, finalement. Après huit mois de bagage, je crois que je vais enfin défaire ma valise. Pour un temps enfin.

Plein centre-ville, emplacemenent central, 750 pieds carrés, un condo parfait. Comme je le voulais.

Une location vide, il faut le remplir ce condo. Seul les électros y sont. Et quoi de plus simple et de moins cher que Ikea?

Vite fait bien fait. Mais non sans effort. J’ai monté un inventaire de tout ce que j’avais de besoin, sur une feuille-classeur. On imagine, deux chambres à coucher, deux toilettes, un bureau, une salle à manger, et un salon. On se demande même comment un 750 pieds peut contenir tout ça. C’est très bien divisé, en effet.

L’excitation que j’avais pour toute cette aventure était sans précédent. Ne pas me connaître, on aurait cru que je suis gai. Ravager un Ikea, ce n’est pas le rêve de tous? Ok, des filles oui, peut-être pas des gars, mais bon.

Je suis arrivé au Ikea Richmond, en taxi (je n’ai pas d’auto) à 10:00am, pour en ressortir à 2:30pm. J’ai dîné là, évidemment. Je me suis fait monter une liste d’achat dans tous les départements, pour tous (en fait, un minimum) les meubles dont j’avais besoin. Ça me facilitait la prise en charge dans l’entrepôt.

Quelqu’un est venu me rejoindre plus tard pour charrier le tout. Je ne l’aurais fait tout seul je crois. J’ai monté la plus grosse facture de ma vie au Ikea. Seulement pour les meubles en plus, il me reste tous les objets un peu plus accesoires encore. J’y retournerai plus tard en semaine. Et je dois ajouter que mon condo est situé en face, à pied d’un Home Sense. Ma mère n’en reviendrait sûrement pas.

Je suis sorti de Ikea Richmond en début d’après-midi, mais non sans avoir terminé. Ils n’avaient pas le sofa-lit que je veux. Donc, voyage à Coquitlam, l’autre Ikea. Sofa-lit réservé à mon nom, je débarque, et j’achète. Il parait que je suis chanceux pour ce sofa. Je suis toujours chanceux, dans n’importe quoi. Tsé, celui qui a toujours tout? Ben, c’est moi.

Évidemment, je fais livrer, ce lundi après-midi. Et pour les monter ces meubles? Ils chargent 15% du montant total de la facture. Ouch. Non merci. Et aux grands yeux des vendeurs, j’accepte la challenge. Parce que c’est moi qui va monter tout ça. C’est ça quand t’as pas encore d’ami dans une ville. Le pire, c’est que ça m’excite de monter des meubles Ikea. Pas dans le sens de (bah, peut-être, entre une base de lit et une tablette, pourquoi pas?).

Je l’ai mon projet personnel, on dirait.

Et je ne l’ai pas mentionné plus tôt, mais j’ai maintenant aussi mon bureau au travail. Vitré, fenêtre, à porte fermée. Et bientôt aussi de nouveaux joujoux de travail.

Est-ce que ça sonne comme quelqu’un qui s’installe dans une ville? J’en ai bien peur.

Publicités

7 comments so far

  1. Num on

    Bon… on va oublier le V8 sur une terrasse du centre-ville… 😀

    Content pour toi !

  2. b3tty on

    Super cette virée au IKEA!! Je trouve ça cool pour toi, la réussite semble te suivre de près! 😉

  3. nickarizona on

    Ah la la IKEA, en arrivant en France j’y était dans les premiers jour d’arrivée. Alors on est bien « chez soi » eh ?

  4. Dean on

    Num: Un jour, un jour…

    b3tty: Ouais, j’aime bien! Un jour à la fois… Un jour à la fois, c,est mon mentra…

    Nick: Ikea, les gens qui ont starté cette entreprise doivent avoir les poches pleines…

  5. maman on

    maman aimerait peut-être aller te voir, avant qu’une fille sorte d’un meuble IKEA.

  6. Isatruc on

    oups, maman laisse des messages à fiston via le blog?! ayyyyy!

  7. themean on

    maman: Ouais, ça serait une belle chance de venir! Et mais non, pas de fille, je me concentre au travail… 😉

    Isatruc: Au départ, le blogue était pour quand je ne suis pas à Mtl, alors mes deux parents lisent ce blogue. Au moins, ma mère sait que je suis en vie et j’ai moins besoin de l’appeler. Ça vaut le coup, je trouve. 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :