L'on décide, point.

Le titre de ce blogue vraiment en dit long sur ce que je pense de la vie. La vie n’est qu’une grosse joke. 

Sinon, ça servirait à quoi? S’il n’y avait pas un grand but, un but plus énorme que ce que nous sommes, ça servirait à quoi? 

Chacun, nous sommes tous si différents, mais pourquoi? Pourquoi l’un a ceci, et l’autre ne l’a pas? Et pourquoi lui fait ça, et pas moi? 

Et pourquoi moi, suis-je comme ça? Pourquoi? Ça sert à quoi? L’on s’en va où avec ça? En sachant qui nous sommes, sommes-nous plus avancés? Avancé à quoi? 

C’est impossible de se lever le matin, et de se coucher le soir (ou vice-versa pour les chinois, ou les oiseaux de nuits), pour rien. Impossible. 

J’ai tout en moi. Mais pourquoi qu’une partie en ressort? 

Et pourquoi suis-je rempli de contradictions? Ma tête dit quelque chose, mais le reste fait tout le contraire. Pourquoi je me montre ainsi, si je suis aussi l’autre chose? Pourquoi si je joue avec l’autre chose, ceci m’envie? 

L’on se balance, et l’on se balance. Pour quelque chose? Pour rien peut-être. Pour la mort. À la fin. 

Non, c’est impossible. La vie, c’est ici. Nous sommes ici pour la vie. Pour vivre. Et vivre quoi, où et comment? 

Pourquoi pas le décider quand ça arrive. Pourquoi pas décider, point. L’on décide, et l’on fait. L’on décide, et l’on vit. 

Publicités

No comments yet

  1. beck on

    L’on décide, et l’on vit, et on fonce. Et on savoure, et on sourit, et on ose. On ose. Ne pas être ici pour rien. Mais pour tout.

    Touchant. Très joli comme réflexion.

  2. Stephane on

    Et si l’on décide de prendre une pause de décision, est-ce que la roue tourne carré?

    Moi j’en suis là, je vogue parce que là d’être déchiré entre des options. Et si je fais naufrage, bien je concoterais un plan de survie, comme les joyeux naufragé.

    Ad vitam eternam en quête de la fuite alors que le bonheur est sous un palmier entouré de ses amis.

    Cheers mate!

  3. beck on

    On aime les joyeux naufragés.

  4. Stephane on

    On aime surtout Marianne 🙂

  5. beck on

    Hey, ho.
    Gilligan. On aime Gilligan.

  6. beck on

    On abuse beaucoup trop de l’espace de Dean, et on s’éloigne tellement du sujet!..
    Pardon, Cracker Jack.

  7. Dean on

    À vous deux: Non, j’aime bien cette discussion, et cet espace est public, à tous!

    J’ai rien contre les Joyeux Naufragés, mais ça ne m’a jamais emballés. Plutôt « Love Boat » ou « Les Pierrafeux ».

    Et si Gilligan est sexy, je me recycle en comique.

    beck: On ose, j’adore et je seconde. Qui n’essaie rien n’a rien.

    Stephane: Le statut-quo fait aussi partie du tout. Alors profites-en. Peut-être serais-tu en période de gestation, d’idées qui germent. Laisser couler, et au bon moment, ose et agit!

  8. Isatruc on

    MAIS!

    😉

  9. themean on

    Isatruc: Bon… Vas-y.. Laisse-aller ton « mais »… 😉 Je veux savoir ton commentaire… Ou c’est juste pour me narguer..? 😉

  10. beck on

    Gilligan, pas si sexy. Garde les cheveux longs et les tattoos.

  11. themean on

    beck: 🙂

  12. pops on

    oui décider point!!

    mais attend quand tu vas en recontrer une
    qui décide plus vite que toi hihihihi!!!!

    tres bon blogue Dean!!!
    j’adore …..

  13. themean on

    Pops: Haha! J’ai ben hâte de voir ça! Fais plaisir.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :