J’ai tout arraché. (Et comment flirter dans un gym.)

Y’a des soirs comme ça. 

À vrai dire, 50% du temps, ça ne me tente pas d’aller au gym. Comme tout le monde, à la différence que j’y vais pareil. C’est comme me brosser les dents, je me sens frais après. 

J’ai mal à la tête, j’ai faim, j’ai mal au ventre, je suis fatigué, je ne me sens pas bien, je ne suis pas motivé, j’ai pas le goût, ben j’y vais pareil. La plupart des gens n’y vont pas dans ce temps-là. Ben la plupart des gens ont des corps ordinaires et sont en mauvaises santé. Ben bon pour eux. 

Et à peu près 95% du temps, quand çe ne me tente pas, j’arrache tout sur mon passage. Je performe comme je n’ai jamais performé. Je ne comprends jamais pourquoi. Je suis fort ça n’a pas de bon sens. Mes charges sont légères. Je vole et je suis superman. Étrange. 

Leçon de flirt dans un gym:

Pour B3tty, qui ne sait pas comment s’y prendre avec les mecs dans les gyms, j’ai pensé à elle. Étant donné que j’ai plus de 10 ans d’expérience dans les gyms, personnelle et professionnelle, j’ai vu bien des choses et j’ai plus d’un tour dans mon sac. 

Alors, première leçon, d’une série de plusieurs, qui seront écrites d’ici le weekend. Pour les gars celle-là, parce que j’ai testé cela ce soir. 

Saisir les occasions:

1) Choisissez une cible adéquate. (De votre goût, de votre calibre, de votre genre)

2) Étudiez ses faits et gestes, exercices, temps d’entraînement, fréquence au gym, etc. (Point très important, et se doit d’être subtil. Les miroirs, cacher derrière les poids, les machines, faire semblant de regarder la tv, etc.)

3) Veuillez ne pas attirer l’attention de votre cible en faisait des conneries, criant fort, forçant comme un con, ou surtout ne pas dégager des odeurs nauséabondes. 

4) Établir le contact visuel. (Pas nécessaire, mais au moins elle le sait que vous exister. Pas plus de deux fois dans la même séance. Sinon, ça fait « je te cherche trop ».)

5) Croyer au destin, quelque chose se produira. À ce moment, faut saisir l’occasion. (Le naturel, et l’humour sont les meilleures armes.) 

6) Le contact direct établi, si la cible réagit, sourit, dit mots, c’est dans la poche. Si elle tente une relance à votre approche, laissez-vous guider par elle. Il faut qu’elle sente que ça vient d’elle, mais dans le fond, vous contrôlez tout. Le reste se fera tout seul.

7) Si la fille est trop gênée et fige, trop tard pour elle. Laissez-la sur son appétit. Elle n’avait qu’à réagir. 

8 ) La prochaine séance, si elle vous croise du regard, un bonjour avec un sourire fera l’affaire. Et le reste suivra naturellement. Jamais en faire trop, laissez la fille venir à vous. 

Exemple de ce soir: 

Ça fait plusieurs fois que je croise cette fille. Nos regards se sont rencontrés à bien des reprises, sans que ce soit forcé. Elle a toujours ses écouteurs (généralement pas un bon signe, mais les filles aiment en faire à croire aussi). 

Je connais par coeur son entraînement. Aujourd’hui, elle est dans mon coin. Je fais mes squats. 

Elle s’avance pour utiliser le « leg press ». Évidemment, des gros bras ont laissé plein de poids sur cette machine. Voilà l’occasion. 

Je la vois forcer pour soulever ces gros poids. Il y a deux-trois mecs alentour, ils n’y voient que dalle. Pauvre fille. Sans lui demander, je l’aide à soulever ces grosses rondelles. 

Un gros sourire et un gros merci de sa part. « My pleasure. » Un regard, un sourire, et c’est tout. 

Deuxième chose, l’humour. Genre « Ouais, ces gros bras ont tellement un complexe d’infériorité qu’ils croient que tout le monde est plus fort qu’eux, c’est pour ça qu’ils laissent leurs poids comme ça. Dans le fond, ils pensent aux autres. » 

Une phrase parfaite, que je n’ai jamais dit. Parce que, à son grand désarroi, cette fille n’est pas mon genre. J’aime la regarder, point. Grande, blonde, yeux bleus, corps de mannequin mince pas de fesse. Je n’exagère pas. Mon genre est plutôt brune, plus petite, musclée et en courbes. Nous sommes aux antipodes. Dommage. 

Une prochaine occasion se présentera. Peut-être avec la dernière brune, fesses rebondies, entrée 15 minutes avant mon départ, qui courait sur le tapis. Ouch.

La patience est d’or. 

 

11 comments so far

  1. Mazsellan on

    Je ne suis pas un expert en drague mais cette approche graduelle me semble adéquate dans un lieu où l’on va voir et revoir la même personne.

    L’important, tu l’as dit, c’est de ne pas en faire trop pour avoir l’air d’un colon parce que dans ces cas là, on aura l’air colon longtemps. Mais `un moment donné, il faut aller au dela du « bonjour » et établir une communication si on veut passer à la prochaine étape.

    Tout est dans le naturel et surtout de ne pas avoir des attentes sur la finalité et de ne pas s’en faire outre mesure si ça ne fonctionne pas.

  2. olimax on

    hehe, merci Dean, ça pourrait servir, on sait jamais😉

  3. b3tty on

    Super! C’est une technique de cruise toute en subtilité. Je pense que plusieurs l’utilisent mais bloquent à l’étape 5: l’action!! Tout comme moi d’ailleurs…

    C’est une super idée que tu as eu, le gym est une bonne place où rencontrer des gens! Le seul problème c’est qu’on agit tous en individualiste-indépendant!

  4. Stephane on

    Je prends des notes pour plus tard.

    Je me remets au Gym après 4 ans de ‘pause’…mais de ce que j’ai pu voir, j’ai bien choisi mon Gym, pour les longues séances de cardio, il y a de l’excellent panorama.

    By the way, quiz pour toi. Si j’veux retrouver une bonne flexibilité dans le bas de mon dos, as-tu un truc efficace? J’travail surtout en souplesse et flexibilité ces temps-ci, j’verrais en puissance peut-être cet été.

  5. beck on

    Je pense me faire teindre en blonde… Et aller au gym. 😉

  6. nickarizona on

    C’est bien comme méthode mec. Établir le contact, go with the flow. Perso, j’éloignerais la partie sur le destin car je suis plutot de la veine de ceux qui pense que chaque geste que tu pose change drastiquement le  »scénario » de la prochaine seconde. L’attraction naturelle et sans contraintes, c’est ce qu’il y a de mieux…

  7. lewannabe on

    Il y a des gens qui l’ont et d’autres non.

    Tu semble faire parti des chanceux. Je crois qu’a l’époque, j’avais aussi ça en moi, c’était naturel, ça ce se faisait.

    Tant mieu si tu peux en aider.

    Pour ma part, j’ai déjà beauté, je prévois pas ravoir besoin de cruiser avant un bon bout, jamais j’espère🙂

  8. Dean on

    Maz: Tout à fait d’accord. Le but de ce texte était l’approche, qui est toujours la plus difficile chose à faire, à mon avis. Et oui, pas trop s’en faire, y’en a d’autres.

    Olimax: Plaisir. Ouais, mets ça au travail et tiens moi au courant.

    B3tty: Au bon moment, la bonne personne. Faut juste être attentif, et pas trop en faire.

    Steph: Good job buddy pour le retour. Et excellent pour le panorama. Pour ton dos, couche-toi sur le dos, les genoux dans le front, les mains par-dessu les tibias, fais-toi un gros calin. 2 fois 20-30 secondes, 4-5 fois/semaine.

    beck: Le blond ça attire l’attention, en effet. Ça frappera avec tes yeux bleus. Et aller au gym est toujours une bonne chose, mais bouger simplement encore mieux.

    nick: Là, je te reconnais. Et je suis d’ac aussi. Tu fais ta chance. Et rien de mieux que le naturel qui se présente.

    lewannabe: Je t’appuie entièremenent, C’est beau l’amour… À quand le mariage?

  9. beck on

    Non, non, je blaguais. Je reste brune.

  10. themean on

    beck: Fiou. Là, tu parles. C’est joli le brun. )

  11. […] – et j’ai aussi reçu, à mon départ, un joli sourire de cette grande blonde mannequin trop maquillée dont je parlais ici. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :