C’est viscéral.

C’est physique. C’est psychique. C’est fusionnel. C’est viscéral. C’est métaphysique. C’est tant de mots que je ne peux l’exprimer. C’est au-delà de tout. C’est tout le temps, c’est jamais. 

Je ne la connais pas. Elle ne me connait pas. Nous connectons. Dans tous les sens. 

Un début de quelque chose? Qui sait. Un début d’une grande histoire? Qui sait. Mais maintenant, c’est des rêves, des illusions, des pensées, des paroles, des mots. Vrais ou pas, je m’en fout. Je trippe. Par les trippes. 

Ce n’est pas ici, ce n’est pas là-bas. C’est les deux, en même temps. Deux fuseaux horaires, deux coeurs qui battent. 

Ça a commencé par des mots doux, virtuels. Des mots réconfortants, puissants, énergisants. 

Ça s’est continué par de paroles juteuses, des dires sensibles à l’oreille. Magie. Magique. 

Où vais-je aller? Où va-t-elle aller? Au même endroit, j’en suis sûr. C’est écrit. 

Comment? J’ai ma petite idée. Un conte de fée ambulant, ce sera. Parce que je le veux.  

12 comments so far

  1. Stephane on

    That’s awesome D.

    Si c’est du sérieux, si c’est de la distance, c’est une autre paire de manche mais ça, j’te laisse juger.

    Moi, j’suis en train de m’embrouiller les cartes solides … to be continued.

    Cheers mate!

  2. PF on

    Super beau ce texte. Inspirant…
    Et fais suite aux condoms…
    J’en ai manqué un bout, mais heureuse de te voir si heureux.🙂

  3. Yano on

    Nul n’est autant innatteignable qu’avec la flèche de Cupidon.

    Amen.

  4. Dean on

    Steph: La distance a ses avantages, la fille ne tape pas sur le nerfs parce qu’elle est tout le temps dans les jambes. Haha! J’en suis loin encore de penser cela.
    Good for you, buddy! Ah, ces filles…

    PF: Mais tu vois des liens partout, ma foi. Demande moi si ça me surprend?😉 Et cachotier suis-je, eh.

    Yano: Même à 5000km. L’on verra plus tard si Cupidon a bien visé.

  5. b3tty on

    J’adore vraiment ton billet, il est venu me chercher! J’étais rendue à penser qu’un gars ne pouvait pas vivre ce genre de sentiment! Pas de peut-être ou de « oui mais », juste des « oui c’est possible »!

    Pour la distance? Tu sembles tellement sûre de ton coup que moi ça m’inquiète pas😉

  6. Dean on

    b3tty: Cool. Je ne pensais pas que ça pouvait faire cela. Imagine pour la personne que c’est destinée. Pour la distance, je suis loin d’en être là. L’avenir le dira. Mais ça me réjouit, pour l’instant.

  7. CindyLou on

    C’est tout plein de feux d’artifices… On ne peut s’empêcher de lire ton texte au rythme des battements de ton coeur. J’suis essouflée… Ouf !!

  8. PF on

    Écoute… Est-ce une affaire à la « The Secret »? Tu en parles avant même de savoir qui est cette fille? Tu te mets dans un état où tu imagines ce que tu souhaites et vis comme si cela était réalisé?😉 Si oui, c’est super. Si non, je suis déçue de ne pas être cette « one »😉 Hum… One night aussi… Finalement « One » peut vraiment dire pleins de choses.

  9. Petite Fille on

    J’allais faire une joke de marde à cause du mot trippes. Mais j’ose pas.
    La distance c’est rough. Si t’as assez de confiance, go for it. Sinon, attention, essaie d’être sûr avant.

  10. Dean on

    CindyLou: Cool! Et c’est tellement ressenti. Ça a fait aussi plaisir, à la personne en question…

    PF: Nah, un peu, peut-être. Qui sait. Non, la fille est là, dans ma vie, tout loin, mais tout proche. Mais rien n’est jamais assuré, pour l’instant. Et pour vous, aies confiance en la vie, use du « Secret », et tu ouvriras les portes de l’amore.😉

    PetiteFille; Tu peux dire toutes les jokes que tu veux, j’ai un humour assez rough aussi. Pour la distance, nous sommes loin d’en être là, encore…

  11. beck on

    Tu fais languir toutes ces dames – moi aussi, d’ailleurs. Alors, tu nous dévoiles toute cette fameuse histoire?

    Non, n’en fais rien. Apprécie chaque moment, chaque mot et chaque soupir, c’est si beau, au fond, même de loin, même de proche – après tout, il y a des histoires qui cohabitent dans le même patelin et où l’amour n’a aucun espoir. Rien n’est assuré, mais garde ta belle confiance.

    C’est beau, la vie.

  12. Dean on

    beck: Je garde le suspense, j’aime bien. Je suis d’accord, même tout proche, ça ne veut pas dire que le bonheur règne.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :