Indiana Jones And The Kingdom Of The Crystal Skull.

Du vrai Indy, comme on l’aime. 

Indiana Jones And The Kingdom Of The Crystal Skull. 

Divertissant, mais sans plus. Drôle, mais prévisible. 

Après 15 minutes, Indy se sauvent d’une armée russe, seul, et survie à une bombe atomique cloîtré dans un réfrigérateur. Une bombe atomique! Un réfrigérateur! 

Il y a à peu près 10 rebondissements prévisibles. Vous savez, quand il trouve quelque chose, et que l’armé débarque. Trop souvent merci. 

Shia Labeouf en apprenti est exagéré un peu, mais quand même crédible, dans ce qui est peut-être le prochain Indy. Ce gosse sera prochainement une méga star. 

Harrison Ford est vraiment égal à lui même dans son rôle. Drôle et sarcastique. 

Sinon, les énigmes aussi sont prévisibles, mais les scènes d’actions bien enlevantes. 

Et lorsque des bébittes, comme des scorpions, ou fourmis étaient présentes, ça me piquait partout. 

Un film correct dans son ensemble. Ça m’a ramené dans mon passé magique, mais pas autant que je l’aurais voulu. Je vieillit peut-être. Dommage. 

À voir, pour les fans et nostalgiques. 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :