Hellboy 2 et Atonement.

Je sais, deux films complètement, mais vraiment complètement différents. Je suis comme ça.

Hier soir, Hellboy 2.

Je croyais faire mon fin fineau et arrivé à temps pour la représentation, même si j’avais déjà mon billet en main. Je croyais avoir une belle place. Je me suis trompé, j’ai été pris en avant.

Pas en avant, genre dans les premières rangées. Non, dans la première rangée.

Et un film rempli d’action, en première rangée, ça m’a créé des troubles de visions. Jusqu’à ce matin. Mais ça aurait été pire, je sais, s’il y avait eu des sous-titres. Mais ce n’était pas le genre.

Un film correct, sans plus. Meilleur que le premier (mais à vrai dire, je ne m’en rappelle plus vraiment du premier). Rempli d’action. Le visuel est extrêmement bon. Tous les détails des costumes des personnages, même secondaires sont vraiment bien faits.

L’histoire est particulièrement simple. Mais les scènes de combats rendent le paquet vraiment intéressant. Et Red, le personnage principal, et Blue, sont vraiment drôles.

Pas les gros films.

À voir dans son sous-sol, pour les fans des (genre de) super héros.

Et mon deuxième film, complètement à l’opposé de Hellboy, une histoire d’amour qui se passe pendant les années trente et quarante.

Atonement.

Normalement, déjà là je décroche sur ces films. Mais je me disais, bon, ok, j’aime bien Keira Nightley (même beacoup), malgré qu’elle a toujours la même face-bouche-ouverte-en-désarroi. Mais elle est vraiment, mais vraiment belle. Et j’aime son jeu d’actrice.

Pendant les 45 premières minutes, j’ai détesté. Je n’aime pas cette mentalité des années 30, où tout était apparence, et maintenu de sa personne, comme une carotte dans les fesses, ou ne pas dire ceci ou cela pour ne pas choquer. En tout cas. Je n’accroche pas.

Mais quelque chose a tourné. Je me suis mis à embarquer dans la deuxième partie. Peut-être l’histoire d’amour intense, où les deux personnes ne sont qu’un pour l’autre, malgré la distance et les désespoirs de tous. J’y ai cru.

Et même qu’à la toute fin, pour ceux qui l’ont vu, je n’ai jamais vu venir cette fin. Ni ma réaction. Je suis tombé carrément en hyperventilation, sans être capable d’arrêter de pleurer. Moi-même je n’en revenais pas. Je n’y croyais pas. Je ne voulais pas que ça se termine ainsi, je rêvais mieux, et j’étais eux. Et j’étais déboussolé.

C’est un excellent film. L’histoire est majestueuse, et tout ce qui se passe avec tous les personnages, c’est emballant.

À voir, pour ceux qui aiment le genre, ou pour ceux qui aiment vraiment les films d’amour.

No comments yet

  1. Mini on

    Ok, je vais oublier Hellboy 2. De toute façon, il me tentait plus ou moins. Pour Atonement, hum..un peu de misère avec la-bouche-qui-bouge-pas mais sinon ça l’air bien. Peut-être que je le verrai, mais plus en dvd😉.

    Minis last blog post..Vidéotron

  2. Dean on

    Mini: Exact hein? Elle a toujours la même face.. Tu me diras si tu as aimé.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :