Un peu d'action s.v.p.

C’est comme ça. Quand je suis blasé, je suis blasé.

Ça tourne en rond ici, et ça tourne en rond dans ma tête.

Tout est dans un état stable pour l’instant. Pas que c’est désagréable, non, à un certain moment, ça me plait, mais bon, il y a ces limites quand même.

Et j’en suis là. C’est tellement facile de tomber dans le panneau, et de se laisser aller dans ce tourbillon de facilité et paresse.

Et là, l’homme, il en a marre. Les siestes tous les jours, la routine, l’inertie, ça va faire.

L’idée du chien, c’était pour « patcher » un vide total, et comme ma mère me l’a mentionné, c’est plutôt moi qui allait être en laisse. Et je ne veux pas ça. Aucune femme ne peut me mettre la corde au cou, encore moins un chien.

Donc, je dois me trouver un nouveau projet personnel.

J’ai mes quelques idées, ligue de tennis, cours de barman, cours de cuisine (ouais, dans mes rêves oui), nouvelles rencontres. Je dois apprendre et faire quelque chose de nouveau.

J’ai décider de rendre ma vie le plus simple possible. Mais simple peut aussi se rendre à être plate. J’ai éliminé tout le négatif, je me contente de garder ce qui est positif. Alors, quand on règle les problèmes, ça nous donne beaucoup plus de temps pour soi.

C’est ça, mon secret pour avoir du temps pour moi. Je règle mes problèmes tout de suite, je ne niaise jamais avec la rondelle.

Le problème, c’est justement cela, quand y’en a pas de problème, ça devient emmerdant. Je soupçonne que des gens se créent leurs propres problèmes pour se construire une vie moins ennuyante. À l’opposé, ils s’en plaignent. À mes côtés, ils mangeraient une claque en arrière de la tête. Ne vas te plaindre si tu amènes tes propres problèmes. « Ah, mais c’est pas de ma faute. » C’est toujours de ta faute.

Bon, je m’évade. Tout cela pour dire que j’ai besoin de changement, et si je ne le fais pas moi-même, la vie va s’en charger.

Donc, sur ma liste, du tennis, et une jolie petite blonde aux yeux bleus. Et pourquoi pas les deux en même temps?

No comments yet

  1. Yano on

    Du tennis, Ah ben gadon.

    Maman de Dean a été de très bon conseil pour le chien. Actuellement, dans toute mon humilité, t’es pas encore au stade de mononcle Yano😛

    Allez. Lève-toi et marche, mon fils.

    Yanos last blog post..Le géocaching imagé

  2. PF on

    Tu sembles avoir un bon travail, mais est-ce que ça te ressemble? Peut-être que tu as besoin de qq chose de plus physique? Et le lieu… il y a des endroits qui nous ressemblent plus que d’autres… c’est certain qu’on peut s’adapter à tout et que l’important est notre état d’esprit, mais parfois, on peut aussi se questionner sur ce qui ne nous convient pas autour…
    Par exemple, je sais que je ne serais pas heureuse dans une ville mormonne où ce ne sont que des petites familles et où il n’y a pas de vie nocturne…😉 J’ai besoin de cafés où il y a de la vie, du mouvement, des gens, de la tranquilité, mais aussi de l’action. L’équilibre, quoi. De la nature pas loin, mais de l’urbanisme aussi.

  3. Dean on

    @Yano: Ouais, la mère a de bons conseils. Alors, seigneur, je me lèverai et marcherai donc.

    @PF: En effet, tu n’as pas tort. J’aime ce que je fais, mais dans un but à long terme, ça ne me ressemble pas. À moyen terme, j’ai des choses à apprendre et ça me sert et me servira dans le futur, mais c’est du travail de longue haleine.
    Dans l’ensemble, la ville me ressemble, pas comme Mtl, mais elle me va quand même. Mais tes questions sont bonnes, je méditerai là-dessus… Peut-être que c’est mon manque de social (que je palie tranqillement maintenant, mais ça prend un certain temps) et mon manque de défi personnel… On verra, je te tiens au courant.

  4. Stephane on

    Tu veux un projet?

    Pratique toi à jouer au Basket et vient te faire ‘schooler’ à Montréal.

    Ça va t’occuper un temps. Le bonhomme a peut-être les genoux qui suivent pas tout ces mauvais, mais le Basketball IQ, ça se perd pas🙂

    Bon courage Dee!

    Stephanes last blog post..Freelove Freeway

  5. Dean on

    @Steph: Nice! J’adore le basket, je pourrais tirer et dribbler pendant des heures. J’avoue que c’est un beau sport. Un one on one un de ces 4, guérit ça ses genoux-là!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :