Feist à l'eau. Bien évidemment.

Dans mon texte précédent, je mentionne cette fille qui est tellement négative que ça m’en empoisonne. Mais en bon samaritain, et voulant jouer à Mère Teresa, je m’en suis rendu compte sur le tard.

Voilà que maintenant, elle ne me texte plus sur ses pensées négatives, ne me parle plus de ses problèmes de couple, et surtout ne me dérange plus sur ses déboires personnels. Parfait.

Sauf que hier, j’ai flanché. J’ai été gentil, encore une fois.

Et encore une fois, ça a tourné au vinaigre. Comme on a pu voir plutôt.

Sauf que je devais aller voir Feist avec elle ce mardi soir. Un billet de trop qu’elle avait (qui était celui de son ex, quand ils étaient ensemble, une vraie histoire de merde compliquée), alors elle m’a invité.

Et j’ai accepté bien sûr. Et elle ne me payait pas mon billet non plus. 70$ par contre que je ne lui avais pas donné bien sûr, parce que mon instinct me disait qu’une situation comme hier était fort probable d’arriver. J’ai misé juste.

Alors, pour être bon joueur avec elle, et ne pas la mettre dans le trouble (je pense à elle encore), je lui envoie un texto dès mon lever pour lui dire mes pensées. Ce qui est bien avec elle, ce n’est pas une fille normale, elle ne veut pas discuter (parce que de toute façon, elle fuit toujours tout), alors tout se fait par texto.

Voilà le fil:

Moi: » Hello. Just so we’re clear. I prefer not to go to Feist with you. Your negative attitude towards life is to hard for me to cope with. Thx. »

Même hier, elle me disait qu’elle ne trouvait pas le moyen de se sentir heureuse. Mon dieu, c’est lourd.

Elle: « That’s perfect because I didn’t want you to come with me. Your selfish bubble is too hard for me to cope with. Thanks. »

Presque brillant, elle reprend les mêmes mots que moi. Je suis presqu’en peine.

Moi: « Totally understand and agree. »

Et là, aucune idée pourquoi, j’ai l’impression qu’elle s’est reprise.

Elle:  » I think we have really different and incompatible value systems, and that’s fine. »

Et je n’ai pas répondu. De la merde.

J’aurais aimé voir Feist. Mais pas avec elle et son attitude déplaisante à souhait.

Et pour faire suite à ma soirée avec la deuxième fille hier, et son copain (alors je commence à me sentir chaperon un peu, elle a ses déboires avec lui aussi, donc je suis là pour tamponner les dégats, et faire l’arbitre bien sûr), j’ai perdu mon temps et mon argent aussi.

On a souper tard, j’ai pris juste une entrée avec vin, blanc ils m’ont traîné dans un club que ça ne leur tentait pas d’aller, parce qu’ils y allaient pour une amie. Ils sont partis après une heure (elle et son copain), et moi j’ai décidé de rester avec une de ses amies, et ses amies vraiment connasses, qui se foutent de toute façon de tout.

Elles m’ont été présentées deux fois chacune. Parce qu’elles avaient oublié que j’avais été présenté.. et même quand elle me serrait la main, elles n’avaient même pas l’air à se souvenir de ma face… ça faisait genre seulement 30 minutes de ça!! Connasses! Des vraies cruches.

Mais je suis resté pour yeuter la foule de toute façon. Bien plaisante par moment. Je suis resté deux minutes avec ses amies connasses, et j’ai sacré mon camp dans le club.

Sérieusement, ça sert à quoi de socialiser juste pour socialiser? De la vraie bouette. J’ai perdu mon temps, et mon argent hier. Parce que je leur ai payé la bière aussi.

Je suis encore juste mieux sur mon ordi. Mais où s’en va le monde?

Mon iPod, mon livre, mon gym, mon ordi, mes idées, mon monde utopique et irréel, mes rêves, c’est donc là tout ce qui compte. Et libre à chacun d’y entrer avec moi. Y rester par-contre est une autre histoire. Faut savoir acceptée une vie simple sans complication.

Et c’est à ce moment que je remercie le bon dieu d’avoir mis les meilleurs amis du monde sur ma route. Ils sont à 5000km en distance. Mais ils sont juste là dans le milieu de mon coeur.

No comments yet

  1. Franfran on

    ouf, j’te dis qu’il y en a qui aiment se la compliquer!!

    1) Je ne te trouve pas égoiste. Ton ego n’est pas des plus petits (ce qui est d’ailleurs très sain), mais tu n’es pas uniquement centré sur toi-même non plus. J’ai de la misère à savoir comment une fille qui te connait depuis à peine quelques mois (semaines?) te juge de cette façon.

    2)Je ne sais pas si c’est juste moi, mais je trouve que du monde « vrai » c’est dur à trouver à l’extérieur du Québec. Peut-être que c’est plus facile de socialiser à l’intérieur d’une même culture, et ce n’est pas vrai que je n’ai rencontré personne ici qui me plait, mais maudit que c’était plus difficile ici qu’à Montréal.

    Vivre simplement, honnêtement, directement, c’est le travail de toute une vie je pense… Laches pas tu vas finir par connecter avec des gens comme toi, j’en suis sure!

    bisous de 10.000 km de loin…

    Franfrans last blog post..Katy Perry II

  2. Dean on

    @Franfran: Elle me connait depuis 4 mois maintenant.. Je lui ai payé hier un jus, elle s’est stationnée dans mon parking souterrain (je suis downtown, no parking). Elle a juste besoin tellement d’attention… En tout cas.

    Thanks pour tous tes mots. Ça me touche. Je me fends en 4 pour les gens que je rencontre, mais bon, j’ai aussi mes limites, et je les connais plus maintenant.

    Toi, ça fait plus longtemps que tu es partie, alors tu peux mieux comparer. Je te ferai un compte rendu dans quelques mois sur la sociabilité des gens..
    J’en ai rencontré qui m’ont l’air bien, mais je ne suis pas allé au delà des rencontres professionnelles.. On verra. Merci encore.
    Et oui, c’est sûrement le travail de toute une vie, tu le dis si bien. Et parfois, ça m’enrage ces choses..
    Bisous.

  3. Le célibataire endurci on

    « Mon iPod, mon livre, mon gym, mon ordi, mes idées, mon monde utopique et irréel, mes rêves, c’est donc là tout ce qui compte. »
    Hehe, je comprends ça, ces temps-ci j’ai tendance à préférer rester chez nous, dans mes affaires, plutôt que d’aller voir du monde. Sauf bien sûr si mes bons amis m’invitent pour faire qqchose.

  4. Yano on

    On a pas juste les plus belles, ici, mon Dean. On a aussi les plus brillantes.

    Yanos last blog post..Le retour du vacancier avec ses bottes de pluie

  5. Dean on

    @LeCélibataire: Et voilà, on se comprend donc. Et c’est donc bien moins compliqué dans ce temps-là..
    Et oui, les meilleurs amis, ça ne compte pas là-dedans. C’est pour cela qu’ils sont des meilleurs amis.

    @Yano: Toi, tu as tout compris!! Les québécoises.. elles sont quelque chose.. et ne le savent même pas souvent.

  6. joly-anne on

    J’approuve moi aussi pour le « mon iPod, mon livre, mon gym, mon ordi, mes idées, mon monde utopique et irréel, mes rêves » Cette phrase résume tellement ma vie ! Et maudit que je suis bien !

    D’après moi, on réalise qui sont nos vrais amis lorsqu’on s’éloigne. On réalise aussi qu’ils sont irremplaçables.

    Excellent billet !🙂

  7. Dean on

    @Joly-anne: Content de voir tes traces ici! Tu ne peux si bien dire… sur ton commentaire… pas sur le « excellent billet », mais merci..😉 Et le prochain sur la bouffe, ça vient de toi l’inspiration..😉

  8. PF on

    J’aime bien le commentaire sur les Québécoises… et dire qu’on le réalise souvent plus en voyage qu’on a ce petit quelque chose… saprés Québécois.😉 Mais on vous aime bien quand même!

  9. Tamara on

    Wow,
    I never realized how narcissistic you are!
    There are people in Vancouver who try to be nice to you, get you out of your self made cocoon and try to introduce you to new places, new people, new experiences… and then you write negative things about them on your blog???
    You whine about having to listen to someone who’s so negative. Consider yourself lucky that people don’t write their personal perspective of YOU in their blogs!!!!
    Maybe one day, you’ll grow up and realize three VERY important things:

    1) Money isn’t everything
    2) The world doesn’t revolve around you. Seriously. It doesn’t.
    3) Compassion is what makes you human. Clearly, you’re lacking in that.

    The people you’ve written about have all read your blog and are very hurt. But I guess it doesn’t matter right? I guess you never really saw them as your friends anyways.

    T.

    p.s: You should know better than to write about people on the internet…

    • Dean on

      You got my words by email. And I apologize what I did. And I assume my actions.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :