13 médailles – Mieux qu'en 2004 Athènes

Nous sommes, le Canada, maintenant à un total de 13 médailles aux JO de Pékin 2008.

C’est une de plus déjà, avec encore 5 jours à la course, de notre performance de 12 médailles à Athènes en 2004. Les détails ici.

Par-contre, nous sommes à une médaille d’or de moins qu’à Athènes. Avec deux jusqu’à présent.

Dans les dernières 24 heures, il y a eu plein de rebondissements pour nos athlètes canadiens.

Premièrement, le triathlète Simon Whitfield, a fait une remontée extraordinaire dans les derniers 200m de la course. Pour terminer finalement en 2ième position, pour la médaille d’argent. Le triathlon (1,5km nage, 40km vélo, et 10km course) est une discipline des plus difficiles. Ces athlètes sont des machines cardiovasculaires tellement performantes. Whitfield avait obtenu la médaille d’or à Sydney en 2000.

C’est la première médaille canadienne au 100m haies depuis son entrée aux Olympiques en 1972, Munich. Priscilla Lopes-Schliep a mérité sa médaille de bronze avec beaucoup d’effort, elle aurait pu avoir celle d’argent. Ça été départagé dans les millièmes de seconde.

Une suprise, celle-là, une autre médaille d’argent en trampoline (faut croire que les canadiens donc aiment sauter haut et faire des pirouettes) par un jeune de 21 ans, Jason Burnett. Personne ne s’attendait à cela. Il a créé toute une surprise. Excellent, j’adore quand des athlètes « underdogs » sortent du troupeau et surprend tout le monde.

Et notre dernière médaille, et non la moindre, par Alexandre Despatie. Ah, là, je suis content. Il tirait de l’arrière dans les préliminaires, il s’est cassé le pied cette année, et a toujours ses problèmes de dos. Il a dû faire toute une remontée, tant physique que psychologique, pour se hisser au deuxième rang, avec une médaille d’argent. Là, chapeau pour Alexandre Despatie. Il ne m’a pas déçu, bien au contraire, ça doit prendre une force de caractère énorme pour faire ce qu’il a fait.

Il semble donc que le Canada est bien meilleur dans la deuxième partie des Olympiques d’été. Avec 13 médailles, donc 2 d’or, ce n’est pas si mal finalement.

Les pays qui sont devant nous au tableau des médailles ne sont pas non plus piqués de vers. Ce sont tous des pays très performants sur la scène sportive mondiale.

Mais le Canada est un pays assez spécial, comparativement aux autres. Nous ne sommes pas un pays aussi patriotique que les États-Unis. Nous sommes beaucoup plus libéral en général. Nous avons un multiculturalisme exemplaire. Nous mettons l’accent beaucoup plus sur le plaisir et la participation que sur la victoire à tout prix. Nous sommes un peuple beaucoup plus axé sur l’entraide que sur la compétition. Et notre système social priorise beaucoup plus la santé et les services sociaux que les sports. Et notre climat, très variable de provinces en provinces. Et 33,5 millions d’habitant sur 10 millions de km carré. Difficile d’avoir alors un esprit rassembleur quand visiter ta famille peut te prendre 5 heures d’avion.

Toutes des raisons qui sont valables pour comprendre le peu de médailles que le Canada peut obtenir.

Quand est-ce que l’on entend parler d’un manque de financement et de support dans les sports? Seulement pendant les Olympiques, à chaque deux ans. Sinon, jamais nous en entendons parler.

Les athlètes s’entraînent dans l’ombre, parce qu’ils sont passionnés. Et ils trouvent leur propre moyen de survivre. Parce qu’ils aiment le sport. Chapeau.

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :