La femme – Objet de désir

Il n’y a rien d’autre dans l’univers qui décroche ce titre d’or. La femme, objet de désir.

C’est physiologique. Et ce n’est rien d’autre que pour la survie de l’espèce humaine.

Ce qu’une femme peut dégager déclenche toute une série de réactions chimiques et des séquences neurologiques dans le corps de l’homme. Et ce, dans le seul but de le rapprocher d’elle et de coÏter.

Ce soir, trois filles en l’espace d’une heure et demie. (Pas chez moi quand même, sur mon chemin disons.)

Je marche vers mon gym.

La première, une grande blonde, mince, pantalon lycra noir, veste blanche, cheveux lisse, lunettes fumées énormes noir. Elle sort de son building, je me retourner de côté, et lui fait un regard, mes écouteurs en oreilles.

Par ses grands pas, elle me dépasse par ma gauche. Et s’éloigne gracieusement. « Marche en avant ma belle, ça me fait le plus grand plaisir. » Et elle sentait le printemps en automne.

Je débarque au gym.

Deux autres altesses du roi blondes. Une courte et une étandue.

L’immense celle-là, dans la salle de danse, à s’allonger de toute sa splendeur sur le BOSU pour travailler son ventre plat.

Camisole courte noire, ventre au vent, pantalon noir moulant (très moulant), une passe presqu’invisible dans ses cheveux moyens courts.

Elle est élancée, et belle. Presque trop mince à mes goûts. Presque pas assez de fesses non plus, et de même que pour les seins. Dans son ensemble, ça me chicote pareil.

Je longe le miroir, vers mes poids, et elle sort en trombe de la salle, par la porte devant. Elle m’a jeté ce regard qui tue. Un baril j’ai eu dans le bas de l’estomac. Et ce fut tout. Fin.

La petitesse princesse blondasse elle, toute sérieuse, mais presque pas crédible dans ses mouvements, son vieil iPod des années 50, ses pantalons grisâtres pulvérisant parfaitement ses courbes, sa camisole turquoise, ouverte sur sa poitrine bronzée, une passe blanche dans ses cheveux platines lisses et libres au souffle.

Elle alternait d’une machine vers ses poids libres, comme une coccinelle nerveuse de ne pas trouver sa feuille où s’installer.

Elle ne m’aurait jamais remarqué que j’aurais été aux anges. Même que j’aurais préféré être l’homme invisible, et m’asseoir en face d’elle et baver. J’ai vu dans le miroir son regard se tourner, ça devait être pour le bras tattoué, sûrement pas pour ma tronche de farceur pas plausible.

Elle était, comment dire, juste parfaite. J’en ai mal aux joues tellement.

5 pieds 3. Des jambes plus longues que son haut de corps. Sa portion plus étroite étant sa taille, vers ses côtes flottantes. Ses épaules légèrement plus étriquées que ses hanches, des bras plus courtauds.

La pièce de résistance, ses hanches. Tout est dans le détail. Et ce qu’elle a ne se retrouve qu’en quantité limitée sur le marché. Des hanches plus larges que sa taille, mais aussi un soupçon et demi plus large que ses épaules. C’est ce qui fait toute la différence sur le combo.

Ce n’est pas tout, là où tout s’additionne parfaitement est son ratio hanche / bas de fesses où son bas  de fesses est un tantinet plus large que son haut de fesses. Entre les deux, sur ses côtés, étaient aussi agrémenté d’encavures comme des trous de joues qui creusent juste un peu.

Ses globes, vus de côté, accentués par une cambrure exagérée du bas du dos, et d’une masse musculaire évidente renforce l’effet de ses bombes postérieures, conclut alors cet ensemble absolu.

Si par grâce, le tout est enrobé d’une fine, mais apparente couche de graisse, alors c’est les symphonies des dieux qui carillonnent.

Une dernière note sur sa cuisse, qui n’était trop large, juste parfaitement agencée avec les fesses dans une harmonie totale. Un dernier ratio important est celui entre le tibia / fémur, qui démontrait un équilibre visible.

(Avertissement: La suite de ce billet s’intéresse aux 18 ans et plus seulement. Aussi maman, ta lecture se termine ici.)

Ce bolide de course là, c’est juste parfait pour la baise sportive.

Ayant un haut de corps vraiment plus court que les jambes abaissent le centre de gravité. Ce qui permet à la chanceuse de prendre des positions qui demandent un plus grand équilibre. Ainsi debout, par derrière, elle pourra s’appuyer, légèrement avancée, sur ses bras sans manquer d’endurance ou de force. Même chose en levrette, où le poids est moins accentué sur les bras.

En levrette toujours, des hanches plus larges exagèrent la poigne chez l’homme, ce qui permet une meilleure force et contrôle du mouvement. Un fémur plus long donc chez la femme, et un haut de corps plus court permet ainsi donc pour l’homme un angle d’entrée beaucoup plus adapté à sa physionomie. Et aussi une bien meilleure vue.

Une fille plus grande devra déployer, elle, dans la position debout par derrière, une plus grande force des lombaires. En levrette, elle aura aussi plus de poids sur ses bras, et ses segments (ses bras) longs manqueront généralement de force plus rapidement. Un tronc plus long en ratio avec le fémur ne permet pas le même angle d’attaque qu’une fille plus courte.

Pour une position très sportive chez la femme, l’homme dessous, la femme assise en receveure (de baseball) sur l’homme. Une femme avec un ratio jambes longues / tronc court pourra elle s’accroupir, rester sur ses pieds, en équilibre. Ajouter à cela une bonne souplesse et surtout une bonne endurance musculaire, et c’est parti pour une séance endiablée. Cette position permet un maximum de stimulation visuelle chez l’homme, et un maximum de stimulation pour sa principale zone érogène, plus rien n’encombre le chemin.

Sur cette même position, une fille plus grande devra rester sur ses genoux. Un peu moins athlétique, mais tout aussi excitante.

Cette position se classe donc très près de mon rêve; baiser en apesanteur.

Ouf, je stoppe ici. Sur ce sujet, comme Jack Johnson le dit si bien, je pourrais continuer « On and on and On ».

No comments yet

  1. bettys on

    Hahaha! Ça chôme pas dans ta tête en tout cas!

    • Dean on

      Quand on est inspiré, on est inspiré, haha.

  2. UneFillePuAuSoleil on

    Intense comme post hehe

    • Dean on

      De temps en temps, juste pour changer le rythme un peu. Haha.

  3. Politique on

    je te remercie bien pourf les vidéos🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :