Le flirt en 3 étapes faciles.

Le flirt, quand on a les couilles et un plan, et que l’on sait s’y prendre, c’est simple et facile.

Il n’y pas quarante façons de flirter et de créer une relation inexisante entre deux personnes.

Avant les 3 étapes, il faut simplement, et authentiquement choisir sa cible de choix.

Prioritairement, il serait encore plus simple d’avoir fait sa Lovelist avant. Quand tu sais où viser, tu diriges ton tir dans la bonne direction.

Voilà les étapes facile:

  1. L’accroche
  2. L’échange (ou Le don)
  3. Le contact (ou La prise d’info)

Exactement dans cet ordre.

Simple simple simple.

Alors, premièrement, la cible est devant soi et le plan en tête, il faut attendre le bon moment. Ne rien brusquer, faire comme si de rien n’était, s’amuser, et respirer normalement.

Si les choses doivent se passer, quelque chose arrivera, le moment opportun se présentera. À chacun sa chance de la prendre.

1. L’accroche

  • Cette étape est critique, c’est celle qui détermine si ça passe ou ça casse. De là d’avoir un plan bien précis.
  • Fiez-vous à votre instinct et imaginez-vous la première chose que vous diriez à cette personne.
  • Il y a seulement deux choses que l’on peut dire: Un compliment (beaucoup plus conservateur) ou pour les plus avancés une phrase qui pique la personne (trouver la faille).
  • À remarquer, si la personne réagit en renvoyant la balle, positivement ou négativement, c’est dans la poche. On peut passer à la prochaine étape.

Ex: Je suis au gym ce soir, ça fait deux fois que je vois cette fille. Exactement dans les critères de ma Lovelist. Jolie, en forme, une belle énergie positive. La première chose qui m’a frappé chez elle c’est comment ses pantalons sports lui font tellement bien. Et ils sont beaux.

Voilà mon accroche. Un moment où je vais pour boire de l’eau, elle me coupe, l’on se croise des yeux et on se salut. C’est ma chance. Voilà.

Elle a bien réagit en me parlant de ces pantalons, qu’elle aime tant, confortables et tout. Et je lui mentionne qu’ils lui font très bien. Elle réagit en petit rire gêné.

Dès que l’accroche est faite, « décâlissez » de là. Il ne faut pas en mettre trop. Il faut s’éclipsez au plus vite et laisser le moment et le charme planer.

2. L’échange (ou Le don)

  • À ce moment, vous avez maintenant une entrée sur un sujet de fait.
  • Le partage fait toujours du bien. Donner au suivant.
  • Partager une connaissance sur le sujet. Faites un don de soi.
  • Et sachez que ce don sera une chance en or pour cette personne. Il faut vendre son idée.
  • La passion et l’illumination dans le regard fonctionne toujours.
  • À partir de ce moment, vous pouvez relaxer, vous êtes entré dans le monde de cette nouvelle personne par la porte d’en avant. Vous avez été au devant, vous avez été proactif.
  • Le reste du temps, posez-lui une à trois questions maximum. Sans parler de vous, laissez la personne parler, et soyez attentifs.
  • Après 3 à 5 minutes, vous « décalissez » de là. Il vaut mieux ne pas prendre trop de temps de la personne, et laisser planer l’idée que cette personne n’en a pas eu assez. Elle en voudra juste plus.

Ex: Je lui ai partagé mes connaissances sur les pantalons que j’aime tant (je suis un fan fini) Lululemon. J’ai été encore plus chanceux parce qu’elle ne connaissait pas ces pantalons. Tout en lui mentionnant encore une fois, subtilement, que le genre lui ferait très bien.

Ensuite, deux à trois questions. Encore une fois, à l’aise, j’ai eu la chance que nous avions des intérêts communs (de là avoir fait sa Lovelist et bien choisir sa cible, c’est ainsi plus facile).

3. Le contact (ou La prise d’info)

  • Mentionner que l’on devrait lui laisser ses coordonnées pour appronfondir sur un sujet commun, et ensuite voir sa réaction. Très précise comme action. Il fait être prêt à voir l’attitude de la personne en face de nous, et bien analyser sa réaction.
  • Positive et enhousiaste, c’est dans la poche.
  • Un brin d’hésitation, ça ne vaut pas la peine d’insister plus. (Vous voudriez en faire plus avec une personne non excitée et non excitante? Moi non plus. L’énergie doit toujours être élevée.)
  • Petite discussion anodine, et mine de rien, d’une façon très directe et enthousiaste demander à la personne ses coordonnées. (Les gens sont en général des branleux, il faut aller de l’avant. Vous avez fait les premiers pas, vous demandez les coordonnées. Vous referez les premiers pas. Vous êtes en contrôle. Les gens aiment se faire contrôler, et se faire donner une direction. Et surtout, se faire désirer.)
  • Toujours être à l’affût du langage subtil de la personne. Un positivisme, et l’on continue. Un brin d’hésitation, et l’on lâche la pédale. C’est simple. (Vous voulez passer du temps avec une personne indécise? Moi non plus.)

Ex: Alors, subtilement, mais directement, je lui ai demandé si elle est sur Facebook. (Les numéros de téléphones dans quelques mois seront (ou le sont déjà) complètement inutiles. Et l’intrusion par le web est beaucoup plus douce et sécuritaire que l’affrontement en personne. L’important est de repartir avec quelque chose en main, c’est le plan.) Elle me l’a bien sûr donner, et bien mentionner comment elle était sur sa photo. Probablement que trop de filles ont le même nom. Tout son langage m’a donné le feu vert sur ce que j’ai fait. Simple.

Conseils d’utilisation Facebook:

  • Comme l’ancienne méthode du téléphone, ne jamais ajouter la personne le jour même.
  • Attendre au moins 36hres à 48hres avant de lui faire une demande.
  • Ne pas juste envoyer la demande, mais aussi laisser un court, bref et humoristique message avec l’envoi.

Ensuite, bien on laisse aller, et l’on planifie son prochain tir. Quelques échanges, et l’on voit où ça va.

J’aime le principe de deux personnes qui se lancent la balle. On ne peut lancer la balle plus d’une fois. Il faut attendre qu’elle revienne.

Compris? Il faut attendre qu’elle revienne! Jamais lancer deux fois.

Si la personne décroche, et ne renvoie pas la balle, tant pis pour elle. On passe à la prochaine cible.

Publicités

No comments yet

  1. […] Le flirt en 3 étapes faciles.. […]

  2. Stephane on

    Je t’avais dis que je me vengerais…

    Tag!

    • Dean on

      Damn! Bon je vais checker cela à soir! J’espère que ce n’est pas une affaire trop poches… les tags, c’est bon quand ils sont drôles, mais y’en a des poches.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :