Le yoga pour les hommes.

Il y a quelque chose qui s’est passé entre moi et le yoga cette semaine.

J’utilise normalement le yoga comme un traitement de choc pour mon corps.

Avec toute la musculation que je fais, à certains moments j’accumule des tensions chiantes dans mon corps. Il me reste que deux options.

La première me faire masser. Ça me va. Mais étant de nature active, je préfère une méthode plus violente.

Une méthode violente pour me relaxer? Ouais, c’est comme ça. J’aime la douleur. Je l’apprécie.

J’ai fait trois cours de yoga dans la même semaine depuis mon retour à Montréal. Et quelque chose s’est passé. C’est profond.

Vendredi il y a une semaine j’ai eu la pire session de yoga de ma vie. Je n’étais pas content. Je respirais mal, j’avais de la misère à faire mes positions et je me sentais tout bloqué.

Déjà mercredi à midi, pour la dernière séance de Urban Yoga, organisé par Lululemon, sur le pieds de la statue en face du Parc Jeanne-Mance sur le Plateau, ça allait mieux. Je me suis senti plus léger, et plus souple.

Malgré que la séance fut difficile techniquement et musculairement, je m’en suis bien sorti.

Mais tout a débloqué ce midi, à ma troisième séance de yoga de la semaine.

Du yoga Jivamukti, avec Jennifer à son Centre Luna Yoga dans le Vieux-Ports.

J’ai finalement respiré.

Nous avons fait un exercice de respiration qui demande de bloquer une narine pendant que l’on inspire avec l’autre, et de créer une alternance entre les deux, toujours en commençant et finissant du côté gauche. Très important.

J’ai eu plus de misère à respirer de la narine gauche. Apparemment le côté plus féminin des deux. Comme si j’étais moins en contact avec mon côté féminin dernièrement. Et ça a du bon sens, je suis moins en équilibre avec. (Pour de vrai, je suis très sérieux. Je suis moins sensible, et je conduis vraiment bien – blague)

Pour la première fois de ma vie, j’ai respiré.

Je ne me rappelle pas quand est-ce était la dernière séance de yoga où j’ai respiré si aisément. Dans toutes les positions, même celles où le diaphragme est partiellement bloqué, pivoté sur les côtés, je respirais comme si j’avais des mongolfières comme poumons.

C’est fascinant, et enivrant. Je respire. Je respire!

Le yoga attire en grosse partie beaucoup de femmes. Mais sérieusement, je conseille à tout homme d’en inclure dans leurs habitudes de vie aussi.

C’est fameux. Autant il y a force, autant ça demande de la souplesse. Et le contact avec soi-même est rarement égalé comparé à jouer au hockey ou au tennis.

En plus, il n’y a que des femmes. Un fou dans une poche hein. Jennifer nous a demandé de dédier notre séance à une image qui nous calme et que l’on aime. J’ai à demi sourit quand mes yeux ont plombé le derrière parfaitement harmonieux de la fille devant moi. J’avais trouvé ma réponse.

J’ai pris une décision. Dès mon retour à Vancouver ce dimanche prochain, inclure plus de yoga dans mes habitudes de vie.

Comme une décision n’arrive jamais seule, ma comparse de yoga/ex-coloc/petite soeur-amie m’a donné un de ses tapis qu’elle n’aime pas. Quand tout est dû pour arriver. Merci.

Dès la semaine prochaine, je me mets donc à la recherche d’une bonne école. Je sais qu’il y en a une tout près de mon gym. Mais j’aime vraiment le Jivamukti, je chercherai cela en premier.

Dans toute cette splendeur de créativité, je me suis demandé qu’est-ce qui arriverait à mon corps si j’arrêtais complètement la musculation et me dédiait complètement au yoga? Aurais-je une aussi bonne masse musculaire? Serais-je plus beau esthétiquement? Est-ce que ça me rendrait plus svelte et élancé (ce que j’aime moins)?

Je ne crois pas que je le ferais tout de suite. Peu-être d’ici quelques années où j’irai en Inde avec des yogis pour quelques mois.

Et aussi, quel beau moyen de faire des rencontres hein? Des belles filles qui font du yoga. On va y aller tranquillement, et m’immiscer sournoisement dans leur monde. Un plan machiavélique.

Bien non, comme à l’habitude, je serai bien tranquille.

No comments yet

  1. Le célibataire endurci on

    Le yoga ne stimule pas les muscles comme l’entrainement, alors c’est clair que tu perdrais ta masse musculaire. Ce n’est pas une technique d’entrainement. Même le Pilates, je pense, te permettrait de mieux la garder (il faut regarder les photos du créateur de la technique pour comprendre que son truc peut donner des résultats).

    Le yoga dans sa forme originale va certainement donner certaines capacités musculaires et beaucoup de flexibilité au corps, mais le corps est accessoire pour mieux rejoindre son intérieur. Les versions nord-américaines (je ne suis pas allé voir quel genre était le Jivamukti) vont souvent mettre beaucoup d’emphase sur l’aspect physique, donc peut-être que ça te permettrait de garder ta masse musculaire. Cependant, la façon de travailler est différente et je pense que oui, tu deviendrais plus svelte et élancer. Tu me fais rire, moi c’est comme ça que je suis et je tiens à le rester!

    Ceci dit, j’ai une amie Indienne qui pratique le yoga et qui trouve qu’on a vraiment dénaturé le yoga en Amérique du Nord, car c’est un exercice spirituel, pas physique. Mais j’avoue qu’il faudrait peut-être que je me réessaie encore, mais en cherchant une bonne école, comme tu dis.

    • Dean on

      Le Jivamukti est justement bcp plus sporituel. C’est pour cela que j,aime mieux.

      Je suis d,accord, je perdrais ma masse musculaire certain. Ce n’est pas assez intense.

      Et je perdrais de la force aussi. Ce que je ne veux pas. Ni perdre mon volume musculaire.

      Une combinaison des deux sera la meilleure option.

  2. […] Le yoga pour les hommes. :: The Mean […]

  3. Isatruc on

    Justement, j’ai fait ma première séance de Yoga aujourd’hui..

    Isatrucs last blog post..communication 2.0

    • Dean on

      Nice girl! Et t’as aimé?

      Avec tout ce stress que tu te mets, ça va te faire du bien..!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :