Video Killed The Radio Star

Est-ce que les vidéos sur internet vont tuer la télévision? C’est le débat.

Dans les années fin soixante-dix, les gens de l’industrie de la musique ont pris peur parce qu’ils pensaient que les clips vidéos allaient tuer la musique à la radio.

Non. Ce fut seulement un changement, l’industrie s’est adaptée, et les artistes ont profité d’un nouveau médium, la télévision.

The Buggles ont même écrit cette chanson: « Video Killed The Radio Star » pour faire part de leur peur.

Est-ce que ce sera la même chose avec les vidéos maintenant accessible gratuitement sur le web?

Est-ce que ça va tuer la télévision?

On peut maintenant toutes trouver nos émissions favorites (américaines, quelques-unes canadiennes, mais non québécoises) sur le web.

Merci à Surf The Channel, pour mettre en agrégation de partout dans le monde ces monstres glorifiques de la télévision. (Il change peau aujourd’hui en passant.)

Il n’y a, encore aujourd’hui, aucun moyen pour les sites webs qui présentent des films, émissions de télévision et autres de faire de l’argent.

Même Youtube perd de l’argent (reuters.com). Mais il appartient à Google, ils peuvent se permettre d’amortir les coûts.

Si vous connaissez Funny or Die, un site co-fondé par nul autre que Will Ferrell, a reçu 57,8M de visionnements pour un clip de la petite fille qui joue la propriétaire de building qui veut son argent de Will. Après ce clip, presque plus rien. Même eux ne font pas d’argent.

L’argent mis sur les publicités associées aux vidéos sur le web est en hausse. Mais les publicitaires ne sont pas encore convaincus de s’associer avec du contenu qui n’est pas certain d’être de qualité.

Nous en sommes là.

Seulement un site de vidéos sur le web a réussi à obtenir du succès et faire du profit.

College Humor

Ils ont trouvé leur niche. Les jeunes.

Leurs coûts sont minimes, avec 12 personnes travaillant pour la boîte, et construisent le contenant (le site) de leurs mains. Ensuite, ils distribuent leurs contenus sur MySpace et Youtube, après une semaine ou deux sur leur site. C’est le partage de l’information sur le web.

Le site a donc attiré des publicitaires prêts à faire le grand saut. Des géants tel que Motorola, Fox et Subaru. College Humor a réussi à tiré 4,2M$ en revenus publicitaires dans le permier quart de l’année.

Les gens vont de plus en plus vers les vidéos sur internet, mais la télévision aura aussi toujours sa place. C’est gouverné par des petit vieux qui ne veulent pas perdre leur part du marché. Seuls les plus intelligents sauront survivre, et s’adapter.

Le marché du film et de la télévision va évoluer, quelque chose est en train de se passer.

Et le web est en grande partie donc, sinon presque totalement responsable de tous ces changements.

(Source: Fast Company)

(Écrit originalement sur Le blogue de SuperU)

No comments yet

  1. […] Source : The Mean […]

  2. Chez Jules | I love plywood on

    […] habituellement à la télévision. J’en viens à me poser la question un peu comme Dean : Est-ce que les vidéos sur internet vont tuer la télévision? De mon côté, je pense que ça tend plutôt à devenir un divertissement hybride… Le tout va […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :