Entre deux verres de vin blanc, le téléphone sonna

Je crois que ça ne va pas si mal mes trucs finalement.

Avec la jolie agente de bord.

Pour retourner en arrière de quelques jours, je l’ai appellée mercredi passé, et nous avons jasé 45 minutes.

Pendant les deux jours suivants, je les ai passés à m’analyser, et l’analyser (une vraie femme je suis ouais) si tout allait sur la bonne voie.

J’étais inquiet. Parce que simplement je veux que tout aille bien.

Et je me suis dit que ça ne me servait absolument à rien de m’inquiéter. Que les choses arrivent toujours comme elles doivent arriver.

Y’a certaines choses que je peux contrôler. Et beaucoup d’autres aucunement.

En fait, la seule chose sur laquelle j’ai le contrôle, c’est moi-même. Alors, le reste je le laisse entre les mains de l’univers.

Donc, vendredi matin, j’ai pris la décision de ne plus m’inquiéter. Et de laisser tout le reste à l’univers. Je n’ai plus le contrôle de toute façon.

Mon plan est de ne pas suivre ce que mes pulsions me disent. Je crois que les pulsions d’un gars qui trippe sur une fille sont complètement désorganisées et peuvent le mettre dans de beaux draps plus qu’autre chose.

Oui, les femmes veulent que les hommes soient spontanés. Mais il y a une difference entre être spontané et obsessif.

Nos pulsions masculines sont obsessives. Ou c’est juste moi. Ça se peut ça aussi.

Alors, je me retiens, je contiens mes envies de la voir et d’entendre sa voix.

Je sais ce que je veux, et je crois lui avoir bien démontré. Le reste est à elle à faire son bout de chemin.

Encore une fois, c’est le principe de la balle que l’on se lance et relance.

Alors, mercredi passé, je l’avais appellé. Et vendredi soir, j’ai eu une surprise dont je ne m’attendais vraiment pas.

Elle passait dans la ville pour 12 heures. Entre deux vols.

Et 30 secondes avant d’aller au lit, elle m’a texté son bonheur d’être chez elle.

Ce texte a fait littéralement ma journée. J’étais vraiment heureux.

J’aurais voulu la voir, la toucher, le sentir de près, mais ce n’était pas le moment. Alors, je lui ai écrit de prendre soin d’elle, et de se couler un bain chaud plein de pétales de roses et de chandelles à la vanille.

C’était une petite blague. Moi, je l’ai trouvée drôle.

Apparemment qu’elle dormait déjà quand elle a reçu mon texte.

Et moi, je n’ai été qu’heureux. Je crois que c’est un bon présage au futur.

Et samedi soir, j’avais fête avec mon harem de colocs.

Entre deux verres de vin blanc, une autre surprise.

Elle m’a téléphoné dès son arrivée pendant qu’elle préparait sa soirée tranquille.

J’ai été honoré de ce coup de téléphone. On a jasé 25 minutes environ.

Et avons rit beaucoup.  Mon vin aidait sûrement de mon côté. Je me sentais bien détendu. Ça ne m’en prends pas gros.

Encore une fois, j’aurais voulu la voir. Mais cette fois-ci, je lui ai spécifié.

Elle m’a dit qu’elle s’endormirait à la moitié de son film. Que ce ne serait pas une bonne idée.

J’ai été déçu. Mais j’ai aussi aimé ça.

Elle fait ce qui lui tente vraiment, et elle fait à sa tête.

Et moi, ça me fait courir encore plus. Et j’aime ça.

Hier, par-contre, je n’ai pas fait la même erreur deux fois de ne rien lui proposer comme activité pour une prochaine rencontre.

Y’a courir pis courir. Un moment donné, faut agir.

Je lui ai proposé une activité, que tous les deux nous aimons et sommes passionnés pour.

La planche à roulette.

Elle a trouvé l’idée géniale, et avait l’air vraiment enthousiaste, et a même proposé des options de places dont j’avais aussi pensées.

Je me suis dit qu’à ce moment nous étions sur la même longueur d’ondes. Finalement.

Alors voilà. Nous en sommes là.

Pour l’activité de planche à roulettes, on verra bien quand ça arrivera. Il pleut en abondance ces derniers jours.

Mais l’important, c’est que la porte est ouverte.

*MAJ: Elle vient de m’inviter à aller au Japon avec elle. Longue histoire, mais l’on en avait discuté préalablement le soir de notre première rencontre. Un fou dans une poche, c’est quand qu’un homme peut avoir son agente de bord personnelle? Et sexy en plus.

(À noter que l’image ne réflète pas la réalité. Personne n’est une grosse blonde pulpeuse dans l’histoire.)

No comments yet

  1. La Factrice on

    J’ai eu un petit sourire en coin à la lecture de ton billet.🙂 J’ai finalement publié le mien en réponse au tien aussi… t’iras jeter un oeil. J’avoue qu’il n’est pas totalement au point, mais j’ai laissé les émotions prendre le contrôle.

    Bref. Je te souhaite du soleil!!

    • Dean on

      Bon, ça c’est cool. Je vais lire ça de ce pas. :-))

      Merci, ouais, du gros soleil!

  2. E on

    Mignon… On sent les petits papillons.😉

    • Dean on

      Oh, ton premier comment miss! Thanks!

      Quelques papillons, oui, on pourrait bien croire.. Hehe.

      • E on

        2 dans la même soirée! ;P

        Je suis curieuse… lol Finalement, vous vous êtes envoyé un friend request? Elle a lu tes textes qui parlaient d’elle?

      • Dean on

        Woah, un record déjà!😛

        Oui, on se communique sur facebook.. Et non, je ne sais pas si elle les a lus… Ça me fait encore peur.. Ça peut aller dans les deux sens en faisant cela..

        Mais bon, ce n,est pas comme si je raconte de idioties, je crois que je le fais dans le respect.. Et l’écriture, c’est moi, c,est ma façon de m’exprimer.. et de voir plus clair. Hehe

        Tu en penses quoi? Tu crois que je me plante en faisant cela?

      • E on

        Et bien… Tu as raison, c’est fait de façon respectueuse et non  »intrusive » envers elle. Il est plus que probable qu’elle a vu tout ce que tu as écrit – du moins, si elle a un minime intérêt pour toi, elle a sans aucun doute été fouiller un peu dans ton profil, non? Pas besoin de chercher longtemps! ;P

        Ce que j’en pense? Je suis plutôt discrète en ce qui concerne ma vie publique/privée, je ne pourrais pas bloguer sur des sujets aussi personnels tel que tu le fais – n’empêche que j’aime bien lire les gens qui ont le courage de le faire, sans être anonyme en plus! Ceci dit, j’aurais donc quelques réserves à ce que mon chum potentiel s’affiche aussi ouvertement, dévoile des aspects privés de sa/notre vie, etc. Mais ça, c’est seulement moi! Et surtout, je ne suis pas agent de bord! ;-))

        Tout compte fait, elle doit se sentir à l’aise avec tout ça puisqu’elle t’a rappellé et accepté ton invitation à faire du skate board! lol La meilleure façon de le savoir… Demandes-lui! La question se pose bien je crois.

        Faudra bien que je te demande un jour une question que je me pose depuis la première fois où j’ai lu ton blogue… À venir un de ces 4! Je cherche encore la bonne formulation… lol

        Décompte : et de 3 !

      • Dean on

        Thanks pour ta réponse, c’est apprécié.

        Et je comprends vraiment, parce que j’ai aussi les deux en moi. Je le fait, j’écrit tout cela, mais ce n’est pas clair encore pourquoi je le fais. Peut-être simplement parce que j,aime ça.

        Écrire j’ai toujours fait, et j’ai toujours aimer partager et discuter des expériences de vie. Alors, cette formule ici rassemble les deux. :-))

        J’ai aussi les deux en moi, comme quoi je ne dévoile jamais tout. Je garde bcp pour moi, même si ça peut ne pas paraître..

        Et je comprends que y,a bcp de monde aussi que ne trippe pas sur ce genre de truc. Mais bon, c’est comme ça.

        Mais l’on verra, et je serai très respecteux envers la dite demoiselle et sa vie privée plus le temps avance et que j’écris sur cette rencontre.

        À moins qu’elle me laisse le libre d’écrire tout. Parce que c’est là que l’échange démarre je crois, quand il n’y a pas de tabou.. Et j’aime briser les tabous.. Hehe.

        C’est certain que ça se demande, et le temps ne fait que se rapprocher pour que je le fasse.. Mais je suis tellement curieux de voir si elle le verra d’elle-même, et me le fera savoir.. Mais généralement, je vais au devant, alors ce n’est qu’une question de temps pour que je le fasse.

        Mais pour de vrai, j’ai un feeling qu’elle ne les a jamais lu..

        Pour ta question, quand tu veux, amène-la ta garnotte! Même si tu n’as pas trouvé la formule, pas grave.. un jour faut se lancer pareil, et y’a jamais de meilleure façon pour faire les choses!

        Félicitation pour tes 3 comments. Tu vois, ça amène de belles discussions alors.. Haha.

  3. BeachBoy on

    wouuu Dean est en love🙂

    • Dean on

      Pas si vite capitaine.. Y’a rien de fait encore. hehe

  4. Yano on

    Il y de l’amouuuuuuuuuur dans l’aiiiiiiiiiiiir… ce soiiiiiiiiir!!!!

    Arrêtes de niaiser pis close moi ça ce dossier là😉

    Yanos last blog post..La vie la nuit

    • Dean on

      « Close ce dossier là », ça sonne vulgaire. Il faut respecter la femme, et non la traiter comme un objet. Tsé!

      En effet, faut que j’utilise la mine que j’ai dans le crayon et le signer ce dossier.

      F**k, j’ai ta toune dans la tête là.. Shit.

  5. Yano on

    Je le sais que ça sonne vulgaire, Dean, c’était un peu le but d’ailleurs, de passer de la rose aux épines.

    C’est le grand manitou des célibataires, qui a parti monclasseur.com, qui est le parrain de cette honorable (sic) philosophie. Tellement marquant que je ne me souviens plus de son nom. Il avait un show à TQS avec Mike Ward pis Jean-Michel chépuqui.

    Voyons l’gros, tu me connais un peu mieux que ça.

    Yanos last blog post..La vie la nuit

  6. Yano on

    J’viens d’aller sur monclasseur pour vérifier: Marc Boilard. Ton antithèse, je dirais.

    Yanos last blog post..La vie la nuit

    • Dean on

      T’inquiète mec, avec toi, j’ai utilisé une autre de mes techniques.. et ça a marché.

      J’ai t’ai piqué, et là, je baume.. Hehe.

      J’avais le sourire pendant que j’écrivais mes lignes.. Je n’ai juste pas mis de smileys après ma phrases (paresse).. Tsé, lost in translation qu’on dit! Hehe.

      Marc Boilard, en effet… Y’a la théorie des ronds de poêle que j’aime bien aussi..

      Sans rancune mec, désolé, je ne croyais pas que Yano avait le coeur fragile, derrière ce moqueur invétéré. ;-P

      Hein, et je suis curieux, en quoi Boilard serait mon antithèse..? parce que trop souvent, je me vois ainsi.. et j’ai peur aussi de me ramasser comme lui:

      Chauve, sans femme, et déséspérant. Hehe.

  7. Yano on

    Je suis un bibelot de porcelaine, tu sauras😛

    Yanos last blog post..La vie la nuit

    • Dean on

      Je te manipulerai avec soin les prochaines fois. Hehe.😛


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :