J'ai une phobie de l'engagement

Je l’avoue, je sors du placard.

J’ai une phobie de l’engagement.

Il fallait que je me l’avoue un jour.

J’aime les filles. J’aime beaucoup les filles. Mais de loin.

Elles me stressent sinon.

Pas celles qui ne sont pas en relation avec moi. Non, elles, je les aime autour de moi. Plein.

Parce que je ne suis pas engagé.

Non, celles que j’ai fréquentées m’ont stressées. Et celle dont j’ai aimée.

Quand elles parlent tout le temps, elles me stressent. Quand elles veulent tout le temps être avec moi, elles me stressent. Quand elles me textent aux heures. Quand elles m’emailent trop. Quand elles veulent tout le temps me voir. Quand elles veulent que je règle leurs problèmes. Quand elles me montent sur un pied d’estale. Quand elles pensent trop à moi.

Bref, quand elles veulent être avec moi.

Et surtout, quand elles commencent à voir à long terme.

Non. C’est  moi qui me stressent. Ce n’est pas de leur faute.

Ça fait 4 ans que je n’ai pas aimé. 4 ans où j’ai dit « je t’aime » deux fois, à deux filles différentes, parce que j’y croyais, mais ça s’est envolé en fumée aussitôt.

Avant ce 4 ans, j’étais par-contre dans une autre vie. Une autre vie tracée, en appart avec elle, la dernière que j’ai aimée. 3 ans. C’était bien. Mais plus à la fin. Une vraie relation. Ce n’est pas comme si je ne l’ai jamais vécue. J’ai vécu.

4 ans que je n’ai pas considéré de filles pour une relation à long terme. 4 ans sans dire que cette fille est « ma blonde ».

Même ma mère a eu mal pour elles.

4 ans que j’arrêtent toutes mes relations avant que ça n’aille plus loin. Et des brisûres pas très propres. Je préfèrais qu’elles m’haïssent. Je voulais que la pilule alors passe mieux.

Et des arrêts plus rockambolesques les uns que les autres (ne les cherchez pas sur ce blogue, j’ai gardé cela pour moi, et pour le respect des demoiselles).

J’ai déjà considéré rentrer dans un viaduc un jour (j’exagère quand même), en voiture, pour en faire taire une. Mais elle, s’était une vraie pie. Une folle comme on dit. Mais ça met de l’ambiance les folles.

Maintenant, je ne veux plus ça. J’ai appris. Et j’ai donné.

Il y a par-contre une courbe inverse dans mon apprentissages sur les relations avec les autres filles que j’ai fréquentées.

La première, 8 mois. La suivante, 4 mois. Et ainsi de suite. L’avant-dernière fille, j’ai pris 4 jours pour stopper le train. La dernière, avant même que la cloche sonne.

Aujourd’hui, j’imagine que je veux autre chose. Ou je me le fais croire. Je ne sais pas. J’imagine que ça prend du temps changer un cycle.

Ou je peux me faire frapper par la foudre. Ça marcherait ça.

Suis-je un cas désespéré? Je me le demande. Je n’étais pas comme ça avant. Avant ce 4 ans. Quelque chose a tourné. Quelque chose dont je n’ai jamais vu venir.

Toute cette longue intro pour annoncer que je commence ce soir ma cure intense.

Un nouveau livre de chevet, qui m’a été conseillé par ma nouvelle mentor TopFitGen, et son exemple de couple amoureux et vivant avec PL. Ils vont probablement me charger très cher pour leurs conseils.

C’est un livre de Steven Carter, qui se nomme Getting to Commitment, Overcoming The 8 Obstacles to Lasting Connection (and Finding the Courage to Love). 5 points à ceux qui nomment le titre sans respirer.

J’espère que je n’aurai pas comme exercice de rappeller ces dernières dames pour me faire pardonner. Ça va être difficile.

C’est déjà difficile d’écrire ce texte.

Je plonge.

Peut-être avec les genoux un peu fléchis, tremblants, comme un jeune de 8 ans sur le bord de son tremplin.

No comments yet

  1. Oza Meilleur on

    Un p’tit film pour toi, dear friend : http://twurl.cc/8t2

    Smile !🙂

    • Dean on

      Haha. Thanks, je vais checker cela dans la journée! C’est gentil. :-))

  2. E on

    Je n’ai plus besoin de penser à la façon dont je vais formuler ma question, tu viens d’y répondre, et même davantage.😉

    • Dean on

      Ahaha… je savais, c’est ça le pire.. J’imaginais que ça aurait peut-être un lien..

      Les astres te sont exaucés. haha

      Me semble que j’ai parlé de plein de trucs ici.. Alors, c’était quoi la vraie question? ;-))

      Mais si tu veux développer, ne te gêne pas. :-)) Parce que là.. tu me mets la curiosité dnas le tapis. hehe

  3. Medemoiselle Bis on

    « Quand elles veulent tout le temps être avec moi, elles me stressent. Quand elles me textent aux heures. Quand elles m’emailent trop. Quand elles veulent tout le temps me voir. Quand elles veulent que je règle leurs problèmes. Quand elles me montent sur un piedestal ».

    Oui, mais ça, Dean, c’est pas une relation saine. Moi aussi je serais aux abois !

    Tu sais, tu parles beaucoup de ce que les filles font pour te faire peur, mais je le sais que tu le sais, le petit saboteur, il est à l’intérieur de toi. Est-ce la peur de te faire domper ? De perdre ton unicité dans une relation trop fusionnelle ? Etc.

    Bonne chance…

    Ah, pis arrête de choisir des folles. Ça aussi, c’est du sabotage, choisir la fille avec qui t’es sûr que ça marchera pas.

    Medemoiselle Biss last blog post..Un petit morceau de peau nue et crue

    • Dean on

      J,en mets un peu.. mais ça réflète quand même une bonne part de réel..

      En effet, c’est certain que le saboteur, il est en dedans de moi.. J’ai souvent eu cette discussion avec ma meilleure amie comme quoi je choisissais pas vraiment la bonne personne, mais plutôt celle avec qui j’aurais le contrôle..

      Et oui, certain, j’ai une énorme peur de me faire domper et d’avoir mal.. Même, j’ai une encore plus grosse peur de me faire dire non…

      Et perdre mon unicité, c’est un très bon point aussi, où j’acquiesse entièrement..

      Quand je pense à mon prochain chez-moi, je le vois décorer à MA façon..

      Mais je fais mes efforts là.. Avec mes deux colocs, qui amènent de leurs énergies, et leur tout, ça me pratique..

      Et tu sais quoi? J’apprécie vraiment bcp! Ça amène bcp de vie, et ça me fait sourire..

      Sage conseil Mlle Bis.. J,en prendrais n’importe quand. :-))

  4. La Factrice on

    Alors que je braille sur l’indépendance des hommes de ma vie, tu constates la dépendance des femmes qui font partie de la tienne. Mais si c’était l’inverse… serions-nous satisfaits ou pas ?! Hmmm

    Tu vois, moi ça fait maintenant 5 ans que je suis dans le même bateau que toi. Je pense que le jour où je dirai « Je t’aime » à quelqu’un, je vais vomir ensuite tellement je serai nerveuse parce que je saurai plus comment faire. Pourtant, même si c’est pas l’envie qui manque, je crains un peu aussi cet engagement long terme. Faut pas oublier que je suis une vieille fille après tout!😉

    Bon courage pour ta cure!

    La Factrices last blog post..Les gars contre les filles (j’peux jouer?)

    • Dean on

      Cool, merci, j’aime bien l’aspect de ton commentaire, tu me montres le miroir inverse que tu vis..

      Mais comme dit plus haut, avec Mlle Bis, je crois peut-être que cette indépendance « prétendue » par les hommmes, comme moi, est probablement pour se protéger, pour ne pas se montrer vulnérable.

      J’ai une énorme peur de me faire dire non. Alors, je me cache probablement derrière cette armure..

      Et toi, vieille fille de 26ans? Arrête donc! Hehe. C’est loin d’être le désespoir.. Ne perds surtout pas espoir..

      Je suis certain, enfin je te le souhaite, qu’au moment où ton coeur s’ouvrira, tu sauras quoi faire.

      Enfin, tu sauras. :-))

      Merci pour le courage, et je te le renvoies au centuple!

  5. jeanaymeri on

    On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu’on aimera et l’autre moitié à quitter ceux qu’on aime.

    [Victor Hugo]

    • Dean on

      Sous cette personne espiègle se cache un grand sage.. Thanks buddy. :)) Belle phrase de Hugo.

  6. bettys on

    C’est foutrement pas évident l’engagement! Après un mois de fréquentation, je me demande toujours si le gars en vaut la peine comparativement aux concessions que je dois faire! La notion de perdre du temps m’angoisse bien souvent!

    On dirait que c’est souvent les personnes exigeantes et autonomes qui ont cette peur de l’engagement. En prendre conscience c’est déjà un premier pas. Concernant la cure… La cure c’est peut-être de rencontrer la bonne fille pour toi, non?😉

    bettyss last blog post..Le temps d’une “date”

    • Dean on

      Ce n’est pas fou cette idée de personnes exigeantes et autonomes.. Je crois que nous cadrons là-dedans totalement.

      Nous sommes bien seuls.. mais la ligne est mince pour être pris à y rester..

      Pour le cure.. Ouais, je crois aussi qu’il n’y a rien comme de l’apprendre sur le terrain même..

      J’y travaille, j’y travaille.. Une chose à la fois, une journée à la fois..

      Je lisais dans le livre, déjà les premières pages, il parlait déjà de concessions.. comme quoi aujourd’hui, l’on avait de la misère à les accepter.. Peut-être déjà un bon point à considérer.

      Je crois aussi que faire des concessions, c’est fléchir, et en somme se montrer vulnérable, et peut-être même perdant..

      Mais comme dit dnas ce livre.. est-ce ça le vrai courage?

  7. Gen on

    Je suis contente que tu fasses ces premiers pas vers la découverte de plus de connaissances envers ce pas-évident-à-vivre-avec problème.

    Ce livre n’est pas TEH solution, mais il permet quand même d’avoir certains éclaircissements. C’est truffé d’exemples dans lesquels on reconnait nos patterns et Carter nous dirige vers des pistes de réflexions qui nous aide à mieux nous comprendre nous-mêmes.

    J’espère que tu nous tiendras au courant de certaines de tes découvertes. Je comprends que BEAUCOUP de choses viennent d’expériences que l’on préfère garder pour nous et c’est tout à fait normal, mais un petit update serait apprécié =)

    Gens last blog post..Mauvaise journée

    • Dean on

      Merci, je ne crois pas non plus que ça le sera facile.

      Et non, j’ai lu assez de livres dans ma vie pour comprendre que ce ne sont que des guides.. Le dogmatisme n’est pas ma tasse de thé. C’Est là que mon esprit analytique embarque et me montre la part des choses..

      Et pour les updates.. sans bombarder ce blogue, je me demandais justement si ce sera apprécié à toi, et tous les autres lecteurs, que je fasse part de mes expériences, et de mes découvertes.. Ta réponse me dit que oui.

      Ça me fera un grand plaisir, je crois en fait que les blogues sont là pour ça.. (J’avais même dans ma tête de partir un autre blogue juste pour ça.. Mais ça serait trop de travail, je ne pourrais pas..)

      À suivre, et merci encore du soutien. C’est vraiment, mais vraiment apprécié. :-))

  8. pops on

    j,aime ton billet super!!!!

    car j’ai vécu a peu près les même choses il y a quelques
    années…
    je savais ce que je voulais et que je ne voulais pas…
    c’était un bon départ mais je vivais a chaque fois les
    choses que tu as décrit…..
    mais un jour j’ai compris que……
    ne me demande pas comment j’en sais rien moi même….

    que peu importe la femme que je vais rencontrer
    aucune d’elles ne m’apporteras le bonheur!!!!!!!

    le vrai bonheur est un état d’être…
    il est en toi pas ailleur……
    alors j’ai travailler sur moi en ce sens…..

    ensuite j’ai lâchez prise…..
    ensuite j’ai demander à Dieu de m’envoyer une personne
    qui a le même niveau de conscience que moi…..et
    qui est déja heureuse seule…..
    pour partager le bonheur que j’ai compris en moi….

    vivre et laisser vivre avec amour et respect est notre
    devise….
    maintenant tu sais pourquoi je me suis engager sans
    jamais avoir eu peur……..
    je voulais te transmetre mon expérience avec amour…

    n’oublie pas que la plus grande connaisance…..
    est sa propre expérience……

    • Pierre-Luc on

      Je pense que toi et les points de suspension semblez vivre une belle relation😉

      Pierre-Lucs last blog post..Quelques modifications, idées et suggestions

    • Dean on

      Tu ne peux si bien dire pops… C’est un joli mot aussi que tu écris ici. Plein d’authenticité, et de vérité.

      Chaque chose en son temps…

      PL: Les points du suspension, je fais pareil.. ça met une pause dans le récit..

      Faut croire que c’est de famille. Hehe

  9. PF on

    hahaha J’avoue que ton père et toi savez justifier l’existence des points de suspension… Ne dit-on pas que dans les silences, un ange passe? Peut-être est-ce la même chose ici, mais dans l’écriture? (Ok, je me tais maintenant)

    • Dean on

      Hum.. pas fou sérieux, un ange qui passe..

      Mon père l’aimerait sûrement celle-là.

      Non, ne te taies pas miss, tes mots sont sucrés à mes oreilles. ;-P

      Deans last blog post..Cours, Dean, cours!

  10. derteilzeitberliner on

    J’aime ça lire des trucs comme ça, ça me rassure que je ne suis pas seul dans ce bateau lol

    Présentement, j’ai le goût de vivre quelque chose mais il me semble tellement que l’idéal serait une fille que je rencontre littéralement sur rendez-vous.

    Quand j’ai voulu « recommencer » avec les filles, je me suis tout de suite dit ça mais j’avais vraiment peur que ça n’existe pas, des filles « comme moi ». Il y a peut-être moins en bas de 25 ans, mais anyway je suis pas mal plus intéressé par quelqu’un qui a quelques années de plus que moi.

    Dis toi que c’est déjà un move en faveur de la « normalité ». À 20 ans, je trouvais que l’amour était un incroyable signe de faiblesse et de dépendance. Mais ça, bon, j’imagine que ça serait tombé tout seul si un prospect intéressant s’était présenté – ce qui n’est arrivé qu’une seule fois pendant mon bac.

    derteilzeitberliners last blog post..Contre la Coalition, Contre la Prorogation

    • Dean on

      Non, nous ne sommes pas seul, en effet… C’est l’effet d’une génération complète..

      On a vu tous nos parents se divorcer, on ne veut pas ça..

      Une fille sur rendez-vous! Haha. J’y ai pensé aussi, c’est ça le pire.. haha.

      Je crois que tu as un point aussi, en bas de 25 ans, elles veulent se caser.. mais en haut de cela.. ça va dans les deux sens, soit elles veulent à tout prix, soit elles veulent être super indépndante et te rencontrer quand ELLES veulent.

      Et voilà.. quand la bonne passe, alors là tout peut changer.

  11. PF on

    C’est certain que si ce montrer vulnérable est être faible… alors, l’amour peut signifier un signe de faiblesse… mais que de grandes choses accomplies par amour… n’est-ce pas le moteur même de nos vies? J’aime mon travail, je veux donner le meilleur de moi-même. J’aime mes enfants, je veux être une bonne mère pour eux. J’aime la vie, je veux alors profiter de ce qu’elle m’apporte à chaque jour. etc, etc… Je ne sais pas, je pose l’hypothèse comme ça… (et j’abuse aussi des « … »)
    Je suis contente derteil que tu aies changé de vision là-dessus, c’est un bon pas en avant!😉

    • Dean on

      Tu as tout fait raison, je crois aussi que l’amour est exactement le feu d’allumage, même les bûches, ou l’air pour que l’on puisse accomplir quelque chose.

      Et d’après ma récente lecture, alors se rendre vulnérable est un signe de COURAGE finalement.

      Je commence à y croire..

      • PF on

        Je le pense aussi… On dit que la peur est le contraire de l’amour… mais bon, j’avoue que c’est plus facile d’avoir peur.😉

      • Dean on

        Hum.. ouais, songé.

        Mais pourquoi avoir peur est si facile?

  12. | Jas | on

    Un gars qui a peur de l’engagement, c’est un gars qui a des issues. (presque) Tout le monde sait ça, non ? Bref, de 2 choses:

    1-quand tu rencontres une fille, tu lui dis en partant, au risque d’avoir l’air fou, que tu veux pas t’engager et que tu as peur de ça. Ainsi, tu passeras jamais pour un crosseur ou un croté.

    2-le jour où tu seras libéré de ça, tu vas voir, c’est priceless.😉

    • Dean on

      Aussi difficile que ce l’est de l’admettre, ouais, c’est un gars avec des issues. Quelles qu’elles soient, probablement aussi différentes pour chacun des mecs qu’il y a de mecs.

      1. Ouais, mais pour le mentionner à la fille, il faut se l’avoir avouer à soi-même.

      (La prochaine fille qui passera dnas ma chambre, elle tombera directement sur ce nouveau livre que j’ai acheté. Alors, ce sera mon premier test d,aveu)

      2. J’aime ce deuxième point que tu amènes. Priceless.. :-))

  13. PF on

    Hum… Plus facile parce que avoir confiance et s’abandonner implique un risque de se tromper, de se blesser, de se faire blesser… alors qu’en ayant peur, ça peut donner ces même résultats, mais on n’a pas cette impression d’avoir été trahi, mais ça nous confirme nos peurs… On a l’impression de gagner qq chose en se disant « je savais…! »…

    Je dis peut-être n’importe quoi aussi… gosh, samedi soir déjà… :S

    • Dean on

      J’aime la fin, quand on se dit « Ben je le savais! »

      Y’a trop de monde qui a ce problème.. La sortie facile.

      Et arrête de dire que tu dis n’importe quoi, c’est loin d’être n’importe quoi ce que tu dis.. Moi, je trouve ça bon. :-))

  14. Oza Meilleur on

    Vraiment très intéressant de lire tous ces commentaires. Bravo Dean de provoquer ce brassage d’idées et de… sentiments.

    Aujourd’hui, je feuilletais un vieux magazine New Yorker lorsque je suis tombée sur un cartoon qui m’a tout de suite fait penser à toi. Plutôt, à ce que tu pourrais devenir😉

    Le cartoon est dans mon flickr http://twurl.cc/8yb

    Love ya
    xoxo

    Oza Meilleurs last blog post..quelle belle journée !

    • Dean on

      Ouais, j’aime bien aussi lire tous ces commentaires, ce que les gens en pensent.. je crois que je vais en faire une mission de partager les développements, et théorie sur les phobies de l’engagemenent, c’est un sujet intéressant.

      Merci pour le lien,je vais aller voir ça plus tard! J’ai bien hâte!

      ciao xo


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :