Emprisonné pour mes pensées perverses

Sérieusement. Mais vraiment sérieusement.

Je reviens du Radio-Lounge. Sur St-Laurent coin Prince-Arthur.

Quand je passe à Montréal, c’est un de mes clubs préférés.

Pour la musique, oui.

Pas juste la musique.

Non, sérieusement, si l’on pouvait lire mes pensées pendant ces moments dans les clubs, je me ferais emprisonné sur le champ.

Mais est-ce réellement de ma faute?

Si j’allais dans un opéra classique, aurais-je autant ces pensées perverses?

Ok, oui, c’est mon choix.

Mais mon choix reste un choix.

J’ai le choix entre l’opéra classique ou sortir dans un club « branché ».

La variable reste la même. Moi, et mes pensées.

Dans un opéra, je n’ai pas de pensées perverses.

Oui, dans les deux cas, j’ai la libido et la testotérone dans le tapis. Mais mes pensées seront différentes.

Ça dépasse carrément la politesse et le gentlemanisme quand je suis dans un club.

Ça me prend plus d’énergie pour me contenir que de le laisser sortir.

Est-ce réellement de ma faute?

Au même moment, au troisième étage du Radio-Lounge ce soir, j’avais deux spectacles au même moment.

Un devant moi, à travers la vitre de la mézannine, et l’autre derrière moi sur le cube avec un poteau.

Dans les deux cas, un couple.

On peut facilement comprendre que le gars dans mon champ de vision n’existait pas. Je ne voyais que les filles.

Devant, collé à la vitre, toute son énergie était concentrée à redescendre sa robe trop courte. Par moment, au-travers l’opacité faible de la vitre, on a pu voir son bas de fesses.

Je dis « on » parce que je n’étais pas seul à épier ces couples.

Non, le couple gars-fille à ma droite. Leurs yeux ronds comme des 25 sous.

Et derrière moi, j’ai peine à décider encore si c’était meilleur ou non.

La fille devant, sous mes yeux, j’ai pu facilement discerner, pendant bon nombre de minutes, que sa culotte était noire avec des je-ne-sais-trop-quoi-qui-ressemblait-à-des-lapins-bleus bien en évidence.

Pendant vraiment presque 10 minutes. Devant moi et derrière moi.

Et il n’était qu’une heure du matin encore. La soirée était encore jeune.

La soirée passe, mon coeur manque de flancher à tout moment.

C’est là que je réalise:

« C’est beau une femme. »

En fait, une fille, dans ces endroits du diable.

En fait, je n’ai pas réalisé, je me le suis juste rappeller pour la millionième fois.

Je crois que je dois avoir une maladie. Ça s’attrape je ne sais où. Ou peut-être que c’est congénital.

C’est une maladie, trouver une femme désirable et magnifique?

Et quand je dis « une », je parle d' »une » dans le sens général. Parce que vous êtes toutes plus belles les unes que les autres.

Je n’ai encore pas compris le principe.

La loi de l’offre et de la demande ne s’applique pas sur le marché de la viande fraîche humaine.

Il y a plus de belles filles que de beaux gars. Ça devrait être les gars qui sont sollicités, et non l’inverse. Ma théorie dans un autre texte plus tard.

Revenons à mes pensées perverses.

Ça m’a flashé en fin de soirée.

Accouder au bar, mon dernier verre terminé, à mater des yeux cette déesse en robe rouge, je me suis dit que je devrais être enfermé pour ce qui me passe par la tête.

Mais donc, est-ce réellement de ma faute?

Ce n’est pas moi qui ait choisis cette robe trop, mais vraiment trop moulante que je peux distinguer la texture de ses sous-vêtements.

Ce n’est pas moi non plus qui lui a montré comment se déhancher d’une façon si concupiscente. Presque condescendante teintée de sex-appeal.

Et ce n’était pas seulement qu’elle. Le club était comme un vrai lac ensemencé de jeunes bêtes en rute.

Mais pauvre petit chausseur qui croit avoir accroché à son hameçon, parce qu’il sortira que dalle du lac.

Ces dames sont comme des roses en fleur, belles à regarder, mais essayer de la prendre sans savoir comment, et l’on s’écorche les doigts.

Même si la photo semble amateur, elle ne vient pas de ma soirée. Ce n’était, comme toujours, que pour mieux énoncer le texte.

No comments yet

  1. Nate Legris on

    Ahhh le bon vieux Radio-Lounge…
    Des heures d’ornithologie nocturne bien dépensées…

    C’est toujours mieux que des gars avec la face orange à Laval !!!

    Nate Legriss last blog post..Si j’étais

    • Dean on

      Oh oui, c’est bien amusant ces endroits..

      Et mets-en pas mal mieux que des faces oranges ça! ahah

  2. La bête on

    Hahahaha!!!!! La Bête qui parle! S’il fallait emprisonner les gars qui ont des pensées perverses, il n’y en aurait plus un seul dans les rues (et il manquerait de prisons; ce qui est déjà le cas en emprisonnant les pervers qui agissent).

    Non seulement il y a plus de belles filles que de beaux gars, mais il y a une plus grande proportions de morrons aussi (beaux et laids confondus). Pauvre filles, elles n’ont pas la tâche facile pour se trouver quelqu’un…

    Tu vois, je comprends parfaitement ta réaction, sauf que dans des cas comme celui-là, j’ai aussi la réaction inverse: ça me dégoûte. Je ne peux pas m’empêcher de trouver que ces filles manquent tout simplement de « self-respect ». Et moi, ça me turn off.

    Non, en fait, ça m’excite aussi, mais quand tu considères une fille comme servant uniquement à te vider les couilles, en fin de compte, je n’ai juste pas envie de la connaître.

    La bêtes last blog post..Intermède

    • Dean on

      Oh ouais, j’en ai vu en maudit des gars se faire revirer de bord hier.

      J,adore la québécoise pour ça. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.

      Des morons, y’en a en tabarnouche, c’est pas croyable.. Mais des moronnes aussi quand même..

      J’aime bien que tu mentionnes le self respect d’une fille dans ce temps-là. Et je suis tout à fait d’accord.. Contrairement à toi, cette pensée me passe aussi par la tête, mais juste quelques heures plus tard.. pas sur le moment. Hahaha

      Nah, moi non plus.. je regarde seulement. Et ça reste là.

      La fille que j’accroche dans un bar est bien loin d’être de ce genre..

  3. PF on

    Tu es en effet responsable de ce que tu fais avec ces pensées… Dire que ce n’est pas toi qui ait mis cette robe, ça me rappelle une mauvaise époque du blâme de la fille qui se fait agresser parce que présumément elle était en mini jupe. So, laisse aller tes pensées, mais reste dans le respect (je sais que tu sais anyway). Les femmes ne sont pas, après tout, des animaux à traquer.
    Et la bête, je suis d’accord, que de morons (mais des super gars existent aussi! Ouf!) et que de filles qui manquent parfois de self respect (ou de maturité?)…

    • Dean on

      Hehehe, évidement, je satire ici.. j’essayais de trouver une logique qui me déculpabilisait de ces pensées. Haha.

      Mais non, et tu me connais bien.. tu sais fort bien que je reste gentleman. :-))

      J’aime bien la notion d’une fille qui manque de self respect.. Je commence à sérieusement ne plus mettre de la valeur sur une fille qui s’attrique ainsi.

  4. Mademoiselle Bis on

    Je suis d’accord, y’a plus de belles filles que de beaux gars… *moue*

    …sauf dans les places de ribs et de smoke meat.😉

    Mademoiselle Biss last blog post..Débrouillardise à la suédoise

    • Dean on

      Dommage pour vous.. hehehehe

      Je sui sûr par-contre qu’un gars qui s’arrange comme du monde, ça fait toute une différence et peut être cute!

      J’en suis une preuve. Hehe. En dessous de mon masque, je suis l’homme éléphant. Ça ne parait pas hein? Hehe

      Hein? Pourquoi sauf dans les places de ribs? Parce que les cutes mangent comme des porcs, ou parce que y’a juste moins de filles? haha

  5. derteilzeitberliner on

    Les endroits où j’ai le plus de pensées perverses ne sont pas un club, c’est trop classique :p

    Le pire est probablement une église… Qu’est-ce tu veux, faut ben penser à des belles choses😀

    derteilzeitberliners last blog post..Une fausse condamnation

    • Dean on

      Dans les églises, hahahaha. Ouais… mais ce n’est pas avec l’orgiste (on appelle ça de même?) de 70 ans… haha

      • derteilzeitberliner on

        Non non

        Pis c’est ORGANISTE.

        Le lapsus est pardonné, vu le sujet du post :p

        derteilzeitberliners last blog post..-20 à Berlin

      • Dean on

        Ouin orgiste… eheh, méchant lapsus. haha

  6. Gen on

    J’ai jamais été à ce Radio Lounge mais celui du Dix-30 suck solide.

    Gens last blog post..Bilan 2008

    • Dean on

      Jamais été au 10-30, alors ne peux pas comparer..

      Mais celui sur St-Laurent, ça a ben de l,allure, quand on va là pour ça.. pour un bon beat connu pis une foule sexy assez simple d’esprit disons.. Hu-hum.

  7. Arif_Igdebeli on

    Dino,

    Ah tu as tellement raison… c’est beau une femme et c’est pas notre faute…

    Mais je m’ennuis du vieux Radio Lounge !!!

    • Dean on

      Ouais, c’est vraiq que c’était cool le vieux radio-Lounge. Plus petit, moins 450. Tousse-tousse. Au début début là… C’était même chaleureux. Là, y’a pas de chaleur, à part celle que j’ai entre les deux jambes. Hehe.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :