Ne travaille pas ton tricep si t'as du gras à perdre

C’est la phrase de la semaine:

« Ne travaille pas ton tricep si tu as du gras à perdre. »

Ce dimanche, je fais mes poids au gym. Y’a un gros lard qui entre. Je le connais de vue. Il a 60 livres en trop. Pis il pue.

Pendant une heure, ce patapouf a travailler ses triceps.

« Bravo. T’as une énorme bédaine, tu vas exploser dans ma face, mais tout ce que tu trouves à faire, c’est de travailler tes triceps? »

« Je vais au gym 3-4 fois par semaine tsé. »

« Ouais, mais ce n’est pas juste de se présenter au gym que ça va te donner un corps d’Adonis, faut aussi que tu te grouilles le cul, mon gros! »

C’était le dialogue dans ma tête bien sûr.

La morale de cette histoire:

Agis en fonction de ce que tu as comme objectif.

Vas pas travailler tes triceps si t’as du gras à perdre, comme un joueur de hockey ne va pas pratiquer son putting pour améliorer son lancer-frapper.

S’agit pas juste de le faire à peu près. Mais de le faire au complet.

C’est simple, si t’as du gras à perdre:

  • Mange des plus petites portions plus souvent dans ta journée
  • Bouge ton gros cul le plus souvent possible dans la journée

C’est très vulgairement simplifié. C’est certain. Mais si tu t’en tiens à cela, c’est certain que tu vas perdre du gras. Pas demain, pas après-demain.

Non, aujourd’hui, mange moins et plus souvent, puis bouge ton gros cul le plus souvent possible. Capiche?

C’est simple, si tu veux prendre de la masse musculaire:

  • Mange des grosses portions, à en vomir, le plus souvent possible dans la journée
  • Pousse des poids et haltères, le plus souvent possible dans la semaine, en augmentant la charge à chaque semaine
  • (bien exécuté par exemple, pas forcer comme un cave avec la veine dans le front pis les membres qui tremblent à se déboîter l’articulation)

C’est très vulgairement simplifié. C’est certain. Mais si tu t’en tiens à cela, c’est certain que tu vas prendre de la masse musculaire. Pas demain, pas après-demain.

Non, aujourd’hui, mange plus et plus souvent, pousse des poids de plus en plus pesants chaque semaine. Capiche?

C’est le principe numéro uno dans l’entraînement:

S’entraîner intelligemment.

No comments yet

  1. Gen on

    Les gens ne prennent pas en considération l’importance du NEAT. Ils vont aller au gym, courrir 1 heure sur un tapis, faire quelques poids mais le reste de la journée, ils restent assis sur leur cul à rien faire.

    Va prendre une marche, monte les escaliers au lieu de prendre l’ascenceur, descend une station de métro avant la tienne, va faire tes commissions à pied… Peu importe! ÇA, ça fait toute une différence en bout de ligne.

    Mais non, ça se fit au 200 calories indiqué sur le tapis et après ça se dit « Je mérite bien une collation! »

    • Dean on

      Exact! Le NEAT est très important. De là bouger son cul le plus souvent possible, même si c’est un petit effort comme marcher vers sa boîte aux lettre au lieu de prendre le char, ou débarquer de l’autobus un arrêt avant.

      Chaque petite calorie au bout de la semaine s’additionne.

      Deans last blog post..Le paradoxe de l’engagement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :